Snegurochka

Snegurochka

Titre original: 
Harukaze no Snegurochka (春風のスネグラチカ)
Auteur(s): 
Genre: 
drame, historique, mystère
Éditeur original: 
Ohta Shuppan (prépublié dans Manga Erotics f)
Éditeur français: 
Casterman
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
17/02/2016
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 grand format
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
250
Prix: 
12,95€

Avis

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu du Samura Hiroaki, cette fois pas de guerrier immortel garde du corps d'une fille en quête de vengeance, mais un jeune homme à la santé fragile escortant une handicapée coincée en fauteuil roulant. Deux êtres paraissant faible au départ mais qui ensemble pourront affronter de dures épreuves. 

Direction la Russie de l'entre deux guerres, où la fille illégitime d'une aristocrate cherche à retrouver un objet particulier dans son ancienne demeure. Mais le contexte de forte tensions politiques rendent la chose compliquée, d'autant qu'elle s'implique elle-même dans des activités de résistance. Sans rentrer plus dans le détail, nous voici avec un manga qui révèle avec parcimonie ses indices sur l'histoire. Nos deux héros demeurent assez mystérieux, cachant leur réelles motivations, que d'autres cont essayer de découvrir. On se plonge aussi dans un univers particulier, la Russie lors de l'ascension de Staline, qui ont le sait, ne s'est pas faite dans la douceur. Nous avons donc un aperçu de la situation du pays à l'époque, qui suffit déjà à éveiller notre attention. Mais l'histoire se passe en majeure partie à huis clos, on suit davantage un drame humain particulier. Le début du manga paraît un peu confus, mais progressivement, les choses s'éclaircissent et l'on s'imprègne davantage de notre lecture. Beaucoup de personnages entrent en jeu, ce qui enrichit et complique aussi le récit, car certains apparaissent peu, on aurait aimé en savoir plus sur eux.
Niveau dessin, le talent du mangaka n'est plus à prouver. C'est d'une grande finesse, avec une ambiance unique. Le charme glacial du dessin de Samura Hiroaki convient parfaitement à ce récit dans un contexte austère. On remarque que l'héroïne a un peu la même tête que tous les autres personnages féminins protagonistes de l'auteur, c'est son petit défaut. Mais cela ne saur empêcher d'admirer tout le reste. 

Le manga aboutit sur une interprétation de l'un des mystères ayant le plus bouleversé l'histoire de la Russie, avec une part romancée bien sûr. Un beau one-shot. 

Hanoko, le 24/07/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici