Shumari

Shumari

Titre original: 
Shumari
Auteur(s): 
Genre: 
Hokkaido sauvage
Éditeur original: 
Tezuka productions
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
1978
Date de sortie en France: 
28 Novembre 2007
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
254
Prix: 
7,80€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Que vois-je ? Un nouveau Tezkua ! Allez, je le teste, ça ne peut pas me faire de mal. Et voilà comment je me suis lancé dans la lecture de Shumari. Sans avoir la moindre idée de ce que pouvait être son sujet. 

Shumari se défini lui-même comme un "vagabond sans intérêt". Dès la fin du deuxième chapitre, il réussit à se venger de l'homme qu'il recherchait. Au début de la troisième "épisode", Shumari part à la recherche du trésor de guerre des insurgés du fort Goryo, évoqué dans les chapitres précédent. Mais l'histoire est résolue dès la fin de l'épisode. En bref, j'ai l'impression que Tezuka gâche un gros potentiel : celui de faire une histoire continue et d'ampleur. A la place, il fait se suivre de nombreuses petites histoires, où les personnes rencontrées finissent par mourir dans une contré hostile. A la fin du tome 1, Shumari arrive à se poser, après 7 ans d'errance. Mais pour combien de temps ?  

En toile de fond (pour le moment) Tezuka aborde à un sujet hautement intéressant et largement négligé : le peuple aïnous, vivant au nord du Japon, dans ce qui sera renommé plus tard Hokkaido. On suit la colonisation de ce vaste territoire par les japonais.  

Tezuka, au top de sa forme, donne à son histoire un design sérieux, et un découpage dynamique des planches. Du coup, les combats ont la patate. ceux ci ont rarement lieu au sabre, le pistolet ets privilégié. C'ets l'utilisation de cette arme, et la thématqiue du criminel qui cherche à cultiver son lopin de terre au confins du pays, qui me fait penser que Shumari ets une sorte de western. Mais peut être suis-je dans le faux, me laissant dépasser par le sujet d'un article en cours : le western asiatique... 

Seule chose que je ne comprends pas : pourquoi Tonkam a-t-il publié cette série dans le sens français ? Pour conquérir un certain public ?  

Shumari est une lecture intéressante, mais trop hachée." 

Docteur Spider, 20/01/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici