Saru Lock

Saru Lock

Titre original: 
Saru Lock
Auteur(s): 
Genre: 
Action, ecchi, humour
Éditeur original: 
Kodansha
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
22 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
22
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
200
Prix: 
8,05€

Avis

"Ce manga est décapant, à mi-chemin entre GTO (Great Teacher Onizuka) et Sun-Ken Rock.
Il propose en effet un héros puceau et désespéré de l'être, mais aussi très courageux et talentueux. Saru se retrouve embarqué dans des histoires qui le dépassent, mais il arrive toujours à s'en sortir, non sans s'en prendre plein la tronche.
Si l'humour est prédominant, avec ses blagues potaches, ses punch lines au kilomètre et ses situations cocasses, l'action reste très présente. Saru et sa bande vont souvent se battre pour défendre leurs idéaux ou simplement leurs amis, et pas toujours contre de petits joueurs. Les gangs sont à l'honneur, le monde de la nuit aussi, avec tout son lot de travers peu avouables. De fait, la violence prend grand part dans ce manga et n'est donc pas conseillé aux moins de 12 ans.
De plus, Saru Lock met en avant pas mal de moments ecchi. Il faut dire que notre héros, puceau de 17 ans, fantasme à fond les ballons. Nous avons donc droit à des dizaines de petites culottes, de décolletés et de moments hot. Certaines scènes sont explicites bien que censurées, mais ne me paraissent pas de trop, dans le sens où, effectivement, nos protagonistes lycéens ne pensent vraiment qu'à ça.
L'aspect serrurerie est présent mais ne prédomine pas pour autant. Saru use parfois de ses talents pour se sortir de situations épineuses, mais cela reste un détail au regard du reste de l'intrigue. Les scènes où Saru explique les manières de crocheter une serrure sont censurées, peut-être pour ne pas de donner de bonnes idées aux cambrioleurs en herbe.
Le dessin est plutôt sympa bien que je n'apprécie pas le design des bouches. L'action est bien retranscrite, tout en dynamisme. Je suis également impressionnée devant l'expression des personnages se voulant intimidants voire effrayants ; c'est très réussi.
Que vous dire de plus ? Ce seinen est agréable à lire, avec une histoire intéressante et un humour qui décoiffe. Certaines phrases m'ont juste fait mourir de rire. Par contre, ce titre contient violence et sexe, attention donc à qui le lit." 

DDG, le 03/01/14, 15 tomes lus.

A noter la sortie d'un drama en 2009.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici