Reverend D

Reverend D

Titre original: 
Reverend D
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, lycée, action, mystique
Éditeur original: 
Ichijinsha
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2012
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Prix: 
7,95€

Avis

la nouveauté de l'auteur du célébrissime GTO (Great Teacher Onizuka) sent bon l'ésotérisme et l'action. Mais qu'est-ce que ça donne, lorsqu'on lit les premiers tomes ?
L'histoire part très rapidement, peut-être trop, et me paraît complexe d'approche dans le premier tome. Heureusement, le second tome pose mieux les choses et nous entraîne très dynamiquement dans cet univers atypique. Cela parle évidemment de démons et de chasseurs de démons, mais de petites touches originales ponctuent l'ensemble et permettent de donner un souffle nouveau au genre.
Les héros sont peu mis en avant, de prime abord. Les jumeaux sont mystérieux, accompagnés de cochons stylisés. Ceux-ci sont des démons pouvant changer de forme et ils permettent à nos frérots de combattre les forces du Mal. Ces deux mecs ne se ressemblent pas vraiment, ni physiquement, ni dans la personnalité. Toujours est-il qu'ils restent relativement effacés pour l'instant, même si l'un des deux a son heure de gloire dans le second tome.
Yui, la protagoniste principale, commence avec tous les stéréotypes de l'héroïne malgré elle. Elle est jolie, a un pouvoir pas comme les autres, est courageuse et un brin naïve, bref, rien de bien novateur. Heureusement, sa personnalité prend son envol et s'affirme un peu au fil des pages, et la Yui que l'on retrouve dans le second tome est top. Dans la même branche, j'attends de découvrir les nouveaux protagonistes ébauchés dans le tome 2.
Les méchants sont par contre vachement méchants, peut-être trop. Un peu stéréotypés, façon ténébreux blessés dans leur petit coeur tout noir, bla bla. Mais ils restent appréciables à suivre, d'autant que leurs armes et fantômes sont souvent intéressants car originaux.
Je parle de fantômes, car ils pullulent. Ils sont utilisés comme des armes, car ce sont des démons souvent enchaînés par leurs propriétaires. Ceux-ci, et je spoile peut-être un peu, ont scellé un pacte avec un démon et ont donc des pouvoirs spécifiques, utilisés à tort ou à raison. Pour en terminer à propos de l'histoire, le scenario est basé sur une sorte de trip religieux, voire sectaire. Des Bibles Noires sont disséminés à travers le Monde et permettent, lorsqu'elles sont réunies, de provoquer l'Apocalypse. Je vous laisse deviner le reste dans cette guerre contre le Bien et le Mal. A noter que le second tome pose les bases, avec un flash back concernant les bouquins. Dommage que, de fait, la série se termine brusquement et sans que le lecteur de ne pressente au bout de deux tomes, justement...
Le dessin est typique de l'auteur, bien évidemment. Je le trouve par contre plus brouillon que ce que j'ai pu voir dans les précédents opus. Trop sombre peut-être ? Toujours est-il que le chara-design est agréable, même si certains personnages ressemblent beaucoup trop à d'autres héros du mangaka. Les monstres et démons sont super fun, notamment les familiers cochons de nos jumeaux. Le dynamisme des combats est bien rendu, on en prend plein la vue et on est bien dans l'action.
On retrouve aussi de l'humour, bien sûr. Les tronches de comique sont récurrentes et efficaces. Les cochons des jumeaux sont souvent au coeur d'un dialogue de sourds façon « un cochon démon ? Impossible ! ». Bref, cette petite touche humoristique allège un peu l'ambiance sombre du titre. 

Au final, c'est un manga imbibé de mysticisme plutôt agréable, avec toutefois une fin en queue de poisson très décevante." 

DDG, le 25/03/13, tout lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici