Restaurant du Bonheur (Le)

Restaurant du Bonheur (Le)

Titre original: 
Shiawase Restaurant
Auteur(s): 
Genre: 
cuisine
Éditeur original: 
Shonen Gahosha
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Adeptes de la cuisine, ce manga est pour vous !
Cela pourrait paraitre terriblement barbant de suivre l'histoire d'un restaurant de luxe. Mais c'est sans compter les personnages hauts en couleur qu'on nous sert et surtout les historiettes cachées derrière les plats. Car dès qu'ils cuisinent, les héros offrent du bonheur à leurs clients. Je pense que c'est ce que souhaite chaque cuisinier digne de ce nom : faire plaisir à celui qui mange en lui préparant un plat digne de dieux de l'Olympe.
Kôsuke est un garçon têtu et courageux qui ne jure que par la cuisine française et les recettes de son défunt père. Il est en guerre avec sa belle-mère, la jolie Yûko, qui elle, grande chef très appréciée, préfère privilégier les recettes de son pays, voire de son imagination. Si Kôsuke est le côté purement cuisine du manga, Yûko est le côté purement humain du métier. Ils se complètent plutôt bien malgré les rixes qui les opposent, et chacun apprend beaucoup à l'autre. Autre personnage, Aï, serveuse et apprentie pâtissière, qui en pince pour Kôsuke. Elle apporte la touche d'humour au manga, bien que Kôsuke, véritable bourreau des coeurs qui couche avec tout le monde, ne soit pas en reste.
Le manga est une sorte de recueils de plusieurs petites histoires présentant des personnages en proie à la tristesse et au doute et que la cuisine rassérène. C'est assez utopique, mais je suis sûre que ça fonctionne. On découvre de nouveaux plats à chaque historiette, et beaucoup de conseils culinaires. Dans chaque volume, de nombreuses pages sont consacrées à l'histoire d'un produit, d'une recette ou d'une région. C'est agréable à lire bien que parfois inutile. Il faut s'intéresser à la cuisine quoi.
Graphiquement, c'est assez particulier. Les visages sont assez ronds, ou plutôt ovales, et les yeux sont démesurés, à la manière d'un shôjo. Je n'aime pas le design des bouches mais celui des plats est sans faille. ça donne faim, et c'est plutôt un bon point. 

Voilà, en bref, un manga sur la cuisine comme vous ne l'avez jamais vue. Bon appétit !" 

DDG, le 08/03/10, 5 tomes lus sauf le 2

Je tiens à souligner que le manga n'est hélas plus édité. 

Dans le même genre : Aya, conseillère culinaire ou encore Café Dream.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici