Reset

Reset

Titre original: 
Reset
Auteur(s): 
Genre: 
Policier, suspense
Éditeur original: 
Square-Enix
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, mate
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
240
Prix: 
7,50€

Avis

"Après Manhole et Duds Hunt, il m'était difficile de ne pas céder à l'achat puis à la lecture de Reset, petit bébé du même auteur que les deux autres pré-cités. Au final, mon sentiment est partagé, bien que restant dans le positif.
Graphiquement parlant, Reset est de très bonne qualité. Le trait est fin et maîtrisé, les personnages sont sans fioriture, ce qui facilite notre identification à eux (d'une certaine manière). Dans le genre, ça me fait pas mal penser à Charisma, avec ce côté sombre et parfois malsain que j'apprécie. Dans ce one-shot, l'auteur donne volontairement à ses personnages, dans le cadre des passages dans Dystopia, une apparence polymérisée du plus bel effet. Cela permet de dissocier les deux mondes mais aussi parfois de les faire se ressembler pour créer l'illusion. Les passages d'une forme à l'autre (numérique celle-là) sont bien montés.
Au niveau de l'histoire, c'est là encore à la limite de la science-fiction sans toutefois perdre le côté plausible de la chose. Après tout, un jeu qui pousse les gens à se tuer, ça s'est déjà vu en vrai, à ceci près qu'ici, c'est volontaire. Les personnages sont fort sympathiques bien que le format du manga empêche leur réelle expansion. Je trouve dommage la fin de l'histoire propre à la fille, Hitomi. ça aurait pu (peut-être dû) rester dans la fibre de la lutte contre le jeu vidéo (la base de l'histoire générale). Le méchant est fort sympa bien que sa motivation soit un peu simpliste. Heureusement, le principe de Dystopia et tout ce qui s'y greffe rattrape le classique mobile du créateur du jeu.  

Voilà, en bref, un bon one-shot, mais préférez peut-être les deux premiers que j'ai cité plus haut." 

DDG, le 19/11/09, one-shot lu.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici