Real

Real

Titre original: 
Real
Auteur(s): 
Genre: 
Handibasket
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
03/2001
Date de sortie en France: 
01/2005
Nombre de tomes: 
12 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
11 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
230
Prix: 
8,50euros
Rythme de parution: 
Selon parution japonaise

Avis

"Attention la nouvelle bombe arrive!
L'auteur de Slam Dunk nous sort un nouveau manga basé sur le basket, mais en changeant complètement de style.
Ces changements se retrouvent tant bien dans les graphismes, plus mûres, plus réalistes, mais surtout dans le scénario, totalement novateur et si profond!
En traitant le thème des handicapés et en décrivant avec tant d'émotion la difficulté qu'ont ceux-ci à s'adapter, à (continuer à) pratiquer leur passion malgré leurs capacités physiques moindres, Inoue Takehiko séduit, bouleverse, nous fait rire, nous fait pleurer, mais ne nous déçoit certainement pas...
Le top du top en manga sur le sport !" 

Mika, le 07/02/2005

"Touchant, leçon de vie, destin cruel et rage de vaincre, c'est ce qui m'est venu à l'esprit en lisant ce bouquin.
Je l'avais trouvé en occaz en jap à 2 euros, j'avais donc déjà pu apprécier tout le travail graphique et la narration qui va avec. Les nombreuses pages couleurs présentes, par exemple. Quand on passe au noir et blanc c'est moins transcendant comme dessin, c'est "bien-correct". L'édition française est identique à la japonaise et c'est un must niveau adaptation : la couverture est en relief. Je m'explique : les rayons de la roue creusent la page, alors que le sigle REAL est bombé et plastifié. Je peux pas vous le décrire, faut que vous le preniez entre vos mains pour l'apprécier.
Niveau histoire le français ne m'en a pas dit beaucoup plus. On ne récolte que ce que l'on sème, et les personnages principaux vont tous se souder pour rejouer au basket "comme avant".
N'étant pas spécialement lecteur de manga de sport (le seul autre que j'ai lu c'est Ping Pong), et bien malgré tout la lecture de cette série m'enchante. 

Enfin ça va un moment. Au bout de trois tomes, les personnages ont plus passés de temps à pleurer qu'à jouer au basket. Ca serait bien de trouver un juste milieux, parce que là on a l'impression qu'il ne se passe un peu rien. L'espèce de racaille on ne sait pas à quoi il sert. Il a été renvoyé de son école, donc il peut plus jouer au basket, et il n'est pas (encore) handicapé.
Ensuite y'a l'autre, pour l'instant il encaisse le contrecoup de son accident.
Mais bon si tous les 2 ne jouent pas au basket dans le tome 4, cette série est finie pour moi.
Et puis ce n'est pas parce que les personnages pleurent que ça nous touche pour autant. J'ai l'impression qu'on nous force un peu. C'est pas de la sympathie qui vient naturellemnt au lecteur. 

Enfin bon si Mika dit que c'est un bon manga, c'est un bon manga =) Moi je donne juste le contrepoint =) " 

Docteur Spider, 3 tomes lus, 14/03/05

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici