Portrait de Petite Cosette (Le)

Portrait de Petite Cosette (Le)

Titre original: 
Cossette no Shozou
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, horreur
Éditeur original: 
Kodansha
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
170
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
Terminé

Résumé des tomes

Avis

e ne me souvenais plus beaucoup de l'OAV Portrait de Petite Cosette (le) quand j'ai lu ce manga, à part que je l'avais trouvé intéressant mais un peu mou.
Le manga n'est pas mauvais, mais j'ai trouvé l'intrigue était menée de façon un peu trop facile.
Je trouve que le manga aurait pu être plus intéressant s'il nous surprenait davantage. Pendant la quête des écrins, j'ai trouvé que les rebondissements n'étaient pas assez fouillés et que du coup, les chapitres pouvaient presque être prévisibles. À cause de cela, l'ambiance mystique qui se veut envoûtante et troublante prend moins sur le lecteur. C'est dommage car le manga soulève pas mal de réflexions philosophiques comme l'amour mortifère ou le pouvoir de l'art. Les deux volumes de la série manquent d'impact.
Graphiquement, mon avis est aussi mitigé. D'un côté, la couverture claque pas mal, mais l'intérieur n'en jette pas autant. Je ne dirais pas que le trait de l'auteur est maladroit car on sent qu'elle a une certaine maîtrise, mais son trait demeure incertain voire pas très précis. D'un côté, on pourrait penser que l'auteur appuie le côté onirique du manga, d'où la notion de réalité et d'inconscient qui est remise en cause avec les visions du héros. Mais de l'autre, ce trait reste malgré tout un peu dérangeant, laissant toujours une impression d'un manga mal dessiné. D'ailleurs d'après ses propos rapportés, elle tâtait encore le terrain pendant qu'elle desinait ce manga, elle cherchait le style à adopter pour dessiner ce manga. Et on sent vers la fin du volume deux que son trait de précise un peu.

Au final, l'adaptation en manga du Portrait de Petite Cosette n'est pas mauvaise, mais aurait pu être bien meilleure je pense.

 

Hanoko, deux tomes lus, le 16/02/09

Une ambiance un peu semblable mais avec plus d'humour Rozen Maiden

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici