Plaine du Kantô (La) - Images flottantes de la jeunesse

Plaine du Kantô (La) - Images flottantes de la jeunesse

Titre original: 
Kantô Heiya - Waga seishun hyôryûki
Auteur(s): 
Genre: 
Historique
Éditeur original: 
Futabasha, Shinchôsha puis Koike-Shoin
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
1976 (édition originale, dernière réédition en 2005)
Date de sortie en France: 
7 janvier 2011 - 1 juillet 2011
Nombre de tomes: 
4 (terminé puis réédité compilé en 3 tomes)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
détachable
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
400
Prix: 
18€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"La plaîne du Kanto commence l'après-midi qui suit le discours de l'empereur du Japon qui annonce la capitulation sans condition. On suit Kinta, un gamin vivant seul avec son grand-père, à l'école de la vie, et Ginko un autre petit garçon, orphelin, se faisant passer pour une fille. 

Leur quotidien est fait de chewing gum, de vieilles rancunes, de meurtres passionnels, de découverte du cirque, de rationnement de la nourriture et du marché noir, d'école "démocratique".... Tout le monde baise dans les coins, la gamin surprend dans le volume 1 plusieurs couples ayant des relations hors mariage, ou hors normes (strangulation, lavage...). Après guerre, les japonais seraient-ils devenus fous ? 

Dans le volume 3, les personnages ont vieilli et évoluent à Tokyo. Kinta est devenu graphiste, Ginko est hôtesse dans un bar, vendant son derrière à des hommes.  

Une lecture guère palpitante, car trop descriptive, introspectif, narrant le quotidien. Gen d'Hiroshima publié à la même époque est bien plus poignant, jouant plus sur la fibre du pathos." 

Docteur Spider, un tome lu, 19/09/2011

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici