orange

orange

Titre original: 
orenji オレンジ
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie, amour, fantastique, drame
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Bessatsu Margaret en tant que shojo) puis Futabasha (prépublié dans Manga Action en tant que seinen)
Éditeur français: 
Akata
Date de sortie originale: 
2012
Date de sortie en France: 
2014
Nombre de tomes: 
5 + 1 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original

Avis

"Je suis tombée dessus par hasard à la bibliothèque. Je ne suis pas adepte des shojo et josei, mais, une fois n'est pas coutume, j'ai lu le premier tome de Orange. Et j'ai plutôt apprécié.

L'histoire aurait pu être basique : une lycéenne qui tombe amoureuse du nouvel élève, sa vie avec ses copains/copines, ses doutes, ses erreurs, bla bla bla. Sauf que là, notre timide Naho a reçu une lettre d'elle-même, écrite dix ans plus tard, qui lui signifie de changer certaines choses au risque de tout regretter ensuite. Et comme cela concerne le jeune homme qu'elle aime, Naho va prendre en compte progressivement des remarques de la lettre.

Sans trop spoiler et parce que c'est mentionné très rapidement dans le premier tome, le dénommé Kakeru va se suicider l'année suivante de son arrivée au lycée. Bien sûr, c'est le genre de révélation qui chamboule complètement Naho et qui va lui donner l'envie de modifier le futur. Va-t-elle y arriver ? Dans tous les cas, cela donne envie de s'intéresser davantage à l'histoire du garçon, du pourquoi il en est arrivé là, etc.

En parallèle, on suit la vie de Naho et ses amis 10 ans plus tard. En l'occurence, ils se retrouvent pour l'anniversaire de Kakeru et en parle. Dans le premier tome, nous n'avons toutefois que peu d'informations, mais cela semble normal. Je suis curieuse de connaître leur évolution, du lycée à "maintenant".

Comme vous le voyez, l'histoire est plus complexe qu'il n'y paraît et mérite qu'on s'y intéresse. Par ailleurs, le dessin est vraiment chouette, j'apprécie l'aura donnée aux personnages. Sans trop s'éloigner des codes du shojo, la mangaka a su apporter un petit vent de fraicheur à son titre.

Il est à noter que ce manga a fait l'objet d'une adaptation en film live puis en anime. Le film a donné lieu à une adaptation manga pour conclure la présente série. Enfin, un manga préquelle, plutôt humoristique, est en cours de parution depuis 2016.

 

En bref, un manga original, à la fois tendre et dramatique.

 

DDG, le 25/04/2019, un tome lu.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici