NeuN

NeuN

Titre original: 
NeuN (ノイン)
Auteur(s): 
Genre: 
Historique, action, suspense, drame
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Young Magazine)
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
mai 2017
Date de sortie en France: 
18 septembre 2019
Nombre de tomes: 
5 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 de poche
Traduction: 
Sylvain Chollet
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
196
Prix: 
7,75€
Rythme de parution: 
bimestriel

Résumé des tomes

Avis

NeuN est le genre de manga qui frappe forcément dès qu'on aperçoit la couverture. Un personnage austère, le drapeau nazi en fond, aucune fioriture, un titre laconique, un mangaka de renom, bref, on sent que ça va va être du lourd.

On retrouve le dessin sévère, sombre et torturé de l'auteur, qui convient parfaitement au contexte rude. Les personnages, impitoyables, présentés très brièvement pour entrer dans le vif du sujet, nous marquent dès leur première. Leur trait sont durs, sauf pour le petit Neun qui a une bouille, contrastant beaucoup avec l'ambiance générale.
Le manga narre une chasse à l'homme sous le régime nazi, non pas les juifs comme on le voit dans tant d'œuvres, ni les camps de concentration en général, mais l'opération d'élimination de descendants gênants d'Hitler. Je ne sais pas si le fait a réellement existé, mais il aurait été plausible et d'autant plus intéressant à relater.
Ce qui est en revanche un peu dommage, c'est que l'on suit des personnages rebelles, ce qui ramène le manga vers quelque chose d'un peu plus classique en matière d'œuvre traitant de nazisme. En outre le personnage fantaisiste de Naomi décrédibilise un peu le manga. Même si le Japon était allié de Allemagne, il me paraît improbable qu'on ait pu confier la protection d'un descendant d'Hitler à une nana maniant le katana. Niveau discrétion zéro. Pour le moment on ne sait rien du passé de Theo, peut-être deviendra-t-il plus complexe par la suite. Quand à Neun, il est chou mais peu développé comme personnage à ce stade. À l'inverse, les ennemis introduits ont l'air bien cruels à souhait.

Le premier tome de NeuN demeure efficace pour sa mise en ambiance. J'espère que Tsutomu Takahashi saura nous bousculer dans les volumes suivants.

Hanoko, un tome lu, le 09/01/2020

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran NeuN / NeuN (ノイン) (Seinen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.