Nausées que me cause cette société numérique et l'expérience que j'en ai retirée (les)

Nausées que me cause cette société numérique et l'expérience que j'en ai retirée (les)

Titre original: 
電子社会で感じる吐き気と、そこでボクが拾ったモノ。
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie
Éditeur original: 
Akita Shoten (prépublié dans Young Champion)
Éditeur français: 
Komikku
Date de sortie originale: 
10 février 2014 (prépublication) - 2017 (tome relié dans Instants d'après)
Date de sortie en France: 
13 juin 2019
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 dans Instants d'après
Traduction: 
ABHAN Fabien
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
24
Prix: 
8,50€

Avis

Ce one-shot nous présente l’anti-héros par excellence. N’ayant pas réussi dans sa vie, il se tourne vers une voie délictueuse en arnaquant des gens. Cynique au possible, il méprise tous ces gens stupides qui se laissent avoir et tous hypocrites sur le web. Alors que sa petite affaire tourne bien, son acolyte quitte le navire. Il pense que rien ne va vraiment changer et que personne n’est irremplaçable, mais dans sa déambulation sur les réseaux sociaux va l’orienter sur autre chose.

Ce court one-shot, en peu de pages, réussit à dépeindre un portrait intéressant du héros, Shû mais aussi de Mily, ainsi qu’un troisième personnage que je me garde de vous décrire plus précisément. Le scenario, simple mais bien pensé, permet d’amener un état d’esprit positif: il montre que, même quand on croit être désenchanté de tout et qu’on est devenu hors-la-loi, il suffit parfois de pas grand-chose pour avoir envie de revenir à plus de quiétude. Ainsi, les dialogues demeurent intéressants à suivre, les personnages évoluent vers une jolie conclusion.

Le dessin est de bonne qualité dans l’ensemble et exacerbe bien le regard cynique des deux lascars, avec leurs yeux très plissés et leur regard en coin. Bizarrement, dans Instants d'après, manga paru bien après dans lequel ce one-shot a été inclus, je n’avais pas du tout aimé le dessin mais ici cela passe mieux.

 

Un manga fort sympathique, qui développe une réflexion intéressante sur les relations humaines et dans une moindre mesure sur les réseaux sociaux.

 

Hanoko, le 02/10/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici