Mystère de la Chair (Le)

Mystère de la Chair (Le)

Titre original: 
Itou Junji Kyoufu Manga Collection 3: Flesh Colored Horror
Auteur(s): 
Genre: 
Horreur
Éditeur original: 
Asashi sonorama
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
1997
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, en relief, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
220
Prix: 
9€

Avis

"Encore un Junji ITO ! J'adore décidément cet auteur ! Ici, il nous offre un recueil superbe, peut-être un des meilleurs. Détaillons donc ce manga.
Graphiquement, ça reste dans la fibre ITO, rien à dire. C'est beau, détaillé, la mise en scène est géniale, la mise en ombre aussi. Petit bémol cependant : les personnages, à travers les histoires et les autres recueils, se ressemblent toujours beaucoup. Je ne sais pas si c'est volontaire, mais on a toujours l'impression de retrouver les mêmes victimes.
Au niveau des histoires, je ne peux que les détailler une à une.
La première est fort sympathique mais je trouve qu'elle s'arrête un peu trop brusquement. Pour le coup, elle aurait été mieux si l'auteur avait agrandi l'influence des cheveux. ça reste tout de même génialement pensé.
La seconde est assez bof, je dois l'avouer. Une histoire de fantôme assez banale mettant en jeu des sentiments d'amour et de haine mêlés. J'ai peu accroché.
La troisième est un calvaire pour moi. Pourquoi ? Parce que je souffre d'une phobie ciblée vers ces sales petits insectes jaunes et noirs. Sans doute à cause de ça, j'ai trouvé cette histoire terrifiante. Je hais les guêpes.
La quatrième me fait pas mal penser à Tomie dans le sens où la beauté des jeunes filles est fortement liée à la mort. L'idée en soit est géniale, la façon dont c'est mené aussi. J'ai bien aimé.
La cinquième histoire est tout bonnement flippante. Des statues sans tête qui cherchent absolument à en avoir, c'est assez effrayant. Imaginez tous les bustes du monde vouloir des bras et des jambes ? On serait bien barré ! Et la fin de cette histoire présage d'horribles conséquences.
La dernière histoire est l'histoire majeure du tome. Elle est fort sympathique, les personnages sont géniaux. La conception de la beauté de la mère du gamin est tout bonnement pathologique. En soit, c'est une excellente idée et j'apprécie vraiment la façon dont c'est mené. Pour sûr, ITO sait y faire en matière d'horreur ! 

En bref, encore un excellent recueil à ajouter au palmarès de ITO. C'est définitivement mon mangaka préféré !" 

Dragon de Givre, le 24/06/09, tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici