Monster x Friends

Monster x Friends

Titre original: 
Tomodachi x Monster (トモダチ×モンスター)
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, action, horreur
Éditeur original: 
Futabasha (Gekkan Action)
Éditeur français: 
Komikku
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2016 (le 7 juillet)
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,90€

Avis

Il n'est pas rares que les enfants solitaires aient des amis imaginaires, invisibles auprès d'autres personnes. Mais peut-être ne sont-il par pure fantaisie et seulement perceptibles par quelques uns... 

En commençant ce manga, j'ai très vite cru à une sorte de mélange entre du Digimon et du JoJo's Bizarre Adventure (pour le principe des Stands). Des enfants accompagnés de petites créatures mignonnes dont l'existence se retrouve liée à la leur. Très vite, le manga embraye sur de l'ultra gore auquel on ne s'attendait pas (moi du moins). D'un côté, le manage paraît totalement abracadabrantesque avec ces combats d'enfants violents, sans que des adultes s'en soient rendu compte. De plus, on retrouve le sempiternel anti-héros au début mais qui devient très courageux et fait preuve d'une grande vertu pour protéger les autres. Pour le moment, j'ai du mal à croire à toute cette affaire, d'autant que les personnages ne sont pas hyper convaincants.
À l'inverse, la violence demeure malgré tout plausible du fait que les enfants de manière générale, n'ont pas encore tout à fait ancré dans leur esprit la notion de bien ou de mal. Les enfants cherchent souvent à tester leurs limiter, expérimenter des choses et ne se rendent pas compte qu'ils peuvent faire preuve de cruauté parfois. Ce manga met en exergue la violence que des enfants manifestent, quand ils peuvent la commettre en toute impunité.
À voir aussi si le côté action saura nous convaincre, car on voit assez vite un côté tactique apparaître. Le dessin n'est pas excellent, mais le design des petites créatures est sympa (à part pour celui qui se prend pour Frankenstein avec son grotesque Human Centipede domestique) et la mise en scène des combats correcte. Donc ça se laisse lire. 

J'ai du à mal à me positionner entre manga frissonnant ou pur navet à propos de Monster x Friends. À éviter pour les âmes sensible en tous les cas. 

Hanoko, un tome lu le 1 er février 2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici