Monde formidable (Un)

Monde formidable (Un)

Titre original: 
Subarashi Sekai
Auteur(s): 
Genre: 
Tranches de vie
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
Octobre 2006-Décembre 2006
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
206
Prix: 
10€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"Si j'ai eu envie de lire ce manga, c'est parce que la couverture m'a particulièrement attiré : un manga mettant un scène un homme avec une tête de déguisement d'ours avec un pistolet, ce n'est pas commun. Bien sûr cette histoire est très réussie.
Mais ce n'est pas la seule, car il s'agit d'un recueil, où à chaque fin d'histoire il y a deux pages de transition : les personnages principaux se passent le relais, c'est bien trouvé.
Mais ce n'est pas une compilation des oeuvres de Asano Inio pour autant, ce sont des histoires "dépendantes" qui font partie de la série "Un monde formidable". Cet ouvrage a donc une cohérence interne, contrairement aux recueils de nouvelles habituels. 

Tous les "personnages" de la société japonaise y passent : l'étudiant sans avenir, le gamin victime de son lycée, l'hikikomori, un mangaka etc. Leur point commun : tous sont jeunes, ou encore en lien avec leurs rêves d'enfants. Bref c'est un peu du déjà vu, même si c'est des personnages que j'aime bien car proche de moi, mais qu'est ce qui fait l'attrait de ce titre ? 

En effet dans l'une des post face de Number 5, Kana présentait Asano Inio comme un petit génie. Qu'en est-il ? 

Pour commencer par être médisant, on pourrait dire que ce sont tous à peu près le même genre de personnage, et on pourrait se demander pourquoi ils se ressemblent à peu près tous ? Ceci ne gêne en rien le récit, parce que les situations sont suffisamment différentes.
L'intérêt du récit est justement cet aspect relais, qui fait la transition entre des personnages différents : d'un récit à l'autre on voit la référence à un personnage précédent, on suppose que les récits s'entrecoupent tous.
Les dernières histoires du volume 2 ferment bien la boucle. On peut donc dire que l'auteur a bien maîtrisé son récit. 

Asano Jiro a un trait très agréable et très clair, il y a bonne disposition des cases, bref c'est très agréable à suivre.
Je voulais comparer le style à du Taniguchi (en plus fun certes), mais je me suis dit que j'allais un peu loin. Mais en réfléchissant à la morale de l'histoire, celle de ces jeunes adultes qui essaient de réaliser leurs rêves, je me dit que c'est la même que : Quartier Lointain : Il faut se bouger les fesses ! 

Un petit mot sur l'édition Kana : grand format, papier de qualité, rien à redire, le tout est très agréable. 

Ce qui m'a plu dans ce manga, c'est le graphisme (plus que le design), ainsi que le ton désabusé mélangé à de la nostalgie et plein de promesse d'avenir. 

Un manga très agréable." 

Docteur Spider, 07/01/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici