Manifeste du Parti Communiste (Le)

Manifeste du Parti Communiste (Le)

Titre original: 
Manga de dokuha: Manifest der Kommunistischen Partei
Auteur(s): 
Genre: 
Historique, drame, politique
Éditeur original: 
Eastpress
Éditeur français: 
Soleil manga (collection Classiques)
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
7 mars 2012
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,99€

Avis

Le panel des classiques de la littérature en manga se poursuit! Après plusieurs romans, voici un essai adapté en manga; eh oui c'est possible! Cette fois, le studio Variety Artworks nous offre une fiction originale qui illustre les théories développées dans l'oeuvre de Marx Le Manifeste du Parti Communiste

Nous suivons le quotidien de quelques ouvriers parmi les très nombreux de leur usine. L'aspect très répétitif des tâches, la cadence de production réglementée à l'extrême, la rémunération moindre et le dédain du patron de l'entreprise à leur égard... Tout est réuni pour accabler les ouvriers qui n'ont même pas le droit de s'exprimer. Dans ce contexte, l'antagonisme entre prolétaires et bourgeois est à son paroxysme, Bill, Frank, Bert et Simon vont progressivement se soulever contre leur patron tyrannique. Le manga présente un mélange équilibré entre narration d'une aventure d'un petit groupe de personnages qui va se rebeller, la présentation de la conjoncture et de la condition humaine qui ont toujours opposé riches et pauvres.
Ce manga réussit donc très bien à présenter de manière simple et compréhensive la pensée communiste de Marx tout en offrant une histoire qui devient assez prenante au fur et à mesure. Marx et Engels apparaissent de temps à autre pour commenter, approfondir et expliquer les événements, tels des entités spirituelles pas directement impliquées dans la réalité. C'est plutôt amusant et bien trouvé de les avoir inclus dans le récit de cette manière, ils donnent au récit un goût de fable épique.
Le troisième tiers du manga donne même un légère ouverture sur le problème de l'égalité parfaite entre tous mais le scenario passe rapidement dessus. Néanmoins, cela reste une piste supplémentaire de réflexion.
J'aime beaucoup aimé aussi le style graphique du manga. Le dessins semblent assez simples mais ils ne manquent pas de détail pour autant. Je trouve le design de Normann assez réussi, dans le sens où on se demande longtemps ce que son regard d'apparence vicieuse cache réellement. À nouveau, l'oeuvre du studio Variety Artworks a quelque chose d'assez européen visuellement, en plus de la thématique choisie. Mais cette fois, c'est positif, le style me rappelle un peu certaines oeuvres de caricaturistes célèbres. 

Cette adaptation du Manifeste du Parti Communiste est une approche simplifiée mais intéressante au demeurant qui offre à l'occasion une histoire prenante. Cela aide également à comprendre la réussite controversée du Fordisme et du Taylorisme quelques décennies après.  

Hanoko, manga lu, le 10/04/2012

 

"Après le Capital qui essayait de synthétiser trois pavés de Marx en deux mangas et qui s'en sortait de façon correcte, voici aujourd'hui le Manifeste du Parti Communiste

Premier élément à souligner : ce manga est vraiment fidèle au texte d'origine. La narration et certains dialogues reprennent in extenso les passages les plus importants du texte de Marx et Engels. Le texte initial se compose de quatre parties. Ici seules trois sont reprises dans le chapitrage, mais la quatrième (sur les différents courants qui se réclament du communisme) est également intégrée. Bref coup de chapeau pour une adaptation si fidèle.  

Niveau scénario, on va suivre une bande d'ouvriers qui vont se rébeller contre leur patron, ils vont suivre un type qui propose de construire une ville utopique dans laquelle tout le monde serait égaux. Le projet avorte car leur chef était en fait un noble qui voulait restaurer l'aristocratie. Il faut donc bien qu'il y a une révolution mondiale et pas seulement cultiver son lopin de terre en communauté....  

Comme dans les autres titres de la collection, (Rouge et le Noir (Le)), le dessin ne paye pas de mine à première vu, mais si on s'attache au détail et à la longue, on se rend compte que les auteurs ont un bon coup de crayon. J'ai particulièrement apprécié le design des personnages, qui m'a rappellé le travail d'Hidenori Hara (Regatta).  

Le studio Variety Artwork signe un bon manga, qui adapte à merveille le Manifeste du Parti Communiste. Une telle entreprise est vraiment fun. Lecture recommandée." 

Docteur Spider, 21/08/12

Retrouvez une autre oeuvre de Karl Marx adaptée en manga: Capital (le).

Docteur Spider

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici