Malédiction Finale

Malédiction Finale

Titre original: 
Kudan no Gotoshi (クダンノゴトシ)
Auteur(s): 
Genre: 
Horreur, mystère
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Young Magazine)
Éditeur français: 
Komikku
Date de sortie originale: 
2015
Date de sortie en France: 
14 juin 2018
Nombre de tomes: 
6 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
184
Prix: 
8,50€

Avis

Une bande d'amis étudiants part en vacances dans la bonne humeur. Jusqu'au moment où ils se rendent qu'ils ne sont pas du tout sur la bonne route et font une rencontre qu'ils voudraient aussitôt oublier: une vache à tête humaine. Terrorisés, les garçons du groupe massacrent la créature avant de rejoindre les autres et se carapater. Erreur fatale. 

Ce manga commence sur la présentation de nos joyeux lurons, de bon copains qui partent s'amuser. Après la malencontreuse confrontation, ils vont faire comme si de rien n'était et mettre cela sur le compte d'un délire passager de leur part. Mais leur méfait les rattrape, avec sentence à la clef. Je suis assez mitigée sur ce manga. Tout d'abord à cause de la réaction brutale excessives des garçons envers ce monstre, qui me semble peu crédible, la fuite dès le départ me semblait plus plausible comme réaction. En conséquence, ce qui découle dans le scenario basculant progressivement vers l'horreur me paraît très téléphoné. Le manga se rattrape toutefois sur deux aspects: le mystère entourant cette vache qui donne envie de poursuivre la lecture et, le portrait des personnages qui ont l'air tous très sympathique. Ça donne quand même envie de continuer, mais il est regrettable que le côté thriller ne tienne pas plus en haleine que ça (peut-être ai-je lu aussi trop de manga de ce genre).
En tout cas, le dessin de l'auteur est très bon qui jongle très sur les scènes de la vie quotidienne et les passages d'épouvante. Les pages sont détaillées, soignées, limpides à lire. Du travail maîtrisé. 

Pas le plus renversant des manga d'horreur, mais ça reste un bon titre à se mettre sous la dent. 

Hanoko, un tome lu, le 13/07/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici