Maken X Another

Maken X Another

Titre original: 
Maken X Another
Auteur(s): 
Genre: 
Science-fiction, action
Éditeur original: 
Kodansha puis Enterbrain
Éditeur français: 
Aucun (scantrad: yume-team)
Date de sortie originale: 
2000
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192

Avis

Un manga pas passionnant mais qui se lit bien quand même. Je n'ai jamais joué au jeu vidéo original, donc pas de comparaison ni de remarques sur la fidélité dans mon avis. 

L'histoire ne m'avait pas l'air très original: une expérience spéciale, une arme redoutable, un héros qui acquiert des pouvoir malgré lui, ce n'est aps ce qu'il y a de plus innovant. Et ce sentiment demeure en lisant le premier volume. Cependant le manga a quand même de quoi nous botter.
Tout d'abord par les dessins, Q-Hayashida montre déjà qu'elle maîtrise son art avec son style prononcé et unique. Ses pages sont vraiment chouettes, moins chaotiques que dans Dorohedoro (n'y voyez là aucune critique négative, bien au contraire). Bref, bien que ce soit une adaptation, l'auteur fait déjà preuve de beaucoup de personnalité.
Ensuite les personnages de l'histoire qui me paraissaient assez ternes dans les premiers chapitres se révèlent vite plus charismatiques que prévu. Rien que Kei, qui m'avait déçue au départ car elle semblait vraiment l'archétype de la fille cruche dépassée par les événements, remonte progressivement dans mon estime dès le premier volume. Même si elle paraissait assez fade, elle sait prendre des décisions sans pleurnicher sur son sort. C'est peut-être l'effet Maken?
J'espère après en apprendre plus sur ses prémonitions, qui est-elle réellement? La même question se pose sur son défunt professeur à domicile Fei Chou.
Sans ommettre l'intrigue principale qui concerne l'enlèvement du père de Kei. 

Ainsi, sous une apparence de manga bourrin et gore pas très recherché, Maken X possède un petit plus qui donne envie de lire la suite.

Hanoko, un volume lu le 30/01/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici