Main Droite de Lucifer (La)

Main Droite de Lucifer (La)

Titre original: 
Lucifer no Migite
Auteur(s): 
Genre: 
Drame, psychologique
Éditeur original: 
Kodansha (prépublication dans Morning)
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
2013 (le 13 juin)
Nombre de tomes: 
6 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
6
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,65€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Un médecin solitaire évoluant dans un milieu où règne la mafia... Ce pitch aurait de quoi beaucoup nous rappeler le classique Monster. D'autant que le héros, fait amusant, le character design de notre héros rappelle beaucoup l'allure de Naoki Urasawa, l'auteur de Monster ^^. Mais nous parlons ici de l'oeuvre de Naoki Serizawa qui se différencie assez malgré ces similitudes.
Yû Katsumi qui errait sans but, va se retrouver impliquer malgré lui dans les affaires de la clinique du Docteur Minamoto. Il va à nouveau soigner des malades alors qu'il ne pensait plus mériter de le faire. On découvre son passé, ce qui l'a poussé à en arriver à cette situation etc. L'histoire de ce manga est intéressante mais pour le moment pas vraiment passionnante. Le tout manque encore un peu de profondeur et l'évolution psychologique du héros depuis son retour de Tokyo n'est pas extrêmement travaillée.
Cependant, de nombreux détails du manga viennent rendre l'oeuvre beaucoup plus intéressante qu'a priori. Tout d'abord, chacun des personnages, même s'ils n'ont pas encore vraiment d'épaisseur, n'est pas le stéréotype que l'on croit au début. Je pense notamment au mafieux que Katsumi va soigner qui se révèle moins caricatural que prévu. Ensuite, j'aime beaucoup les dessins de Naoki Serizawa qui sont très réalistes. Son soucis du détail mais pas au détriment de la clarté de ses pages est tout à fait louable. J'avais lu Resident Evil - Marhawa Desire que j'avais trouvé très beau mais un peu rigide dans l'expressivité des personnages. Mais ici, ce défaut est corrigé. L'auteur a un trait plus nerveux et détaille davantage les plis de la peau sur le visage des personnages. Par ailleurs j'apprécie énormément le fait que pour une fois, des blacks dans un manga ne soient pas dessinés de façon grossière tout respectant leur type de faciès.  

J'attends de voir comment évoluera toute l'affaire des rivalités entre gang mafieux que l'on découvre par le biais de la clinique du Dr Minamoto. Pour le moment la Main Droite de Lucifer est un bon seinen mais qui peut mieux faire. Un titre à découvrir néanmoins ! 

Hanoko, un tome lu, le 20/07/2013

Voici un manga qui démarre sur les chapeaux de roues, avec un dessin et des intrigues de qualité. A découvrir !!" 

Docteur Spider, 1 tome lu, 20/08/13

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici