Magara

Magara

Titre original: 
Magara
Auteur(s): 
Genre: 
Action, science-fiction
Éditeur original: 
Daitosha
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
2001
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
280
Prix: 
6,95€

Avis

"En feuilletant Magara, je me suis dit "oula, ça a l'air bien farfelu et bourré d'action, je prends !". Alors, heureux ? 

Ce qui frappe déjà, c'est la technique de dessin de l'auteur. En effet les traits sont hypers fins. Ca donne un aspect un peu "sale" au manga, tout à fait dans l'optique du scénar' 

A Magara, le devoir du citoyen est de travailler à l'usine dès 16 ans. D'autre part nous sommes dans un univers cyberpunk à Akira. Ainsi on retrouve des jeunes à la dérive qui n'ont d'yeux que pour leur bécane, les bastons entre bandes... comme dans d'autres séries, ces jeunes rebelles vont être pris dans des enjeux qui les dépassent... c'est ça qu'est fun !! 

Au niveau de l'édition, on regrettera juste le fait que parfois les pages soient coupées en haut. 

En bonus, 5 histoires courtes, ce qui permet de se rendre compte à quel point l'auteur est talentueux: finesse du trait, petites histoires bien racontées. 

Magara est un très bon bouquin. Attention cependant il n'est plus commercialisé. Donc si vous le trouvez, à acheter sans hésiter." 

Docteur Spider, 05/09/10

Des jeunes fichent le bastringue partout où ils passent au lieu d'aller à l'école. Ils vivent dans une gigantesque ville industrielle où tous les adultes partent travailler à l'"usine". Kôsei, l'un de ces ado rebelles, passe son temps sur sa pétrolette et à narguer les flics. Sauf qu'un jour, lui et ses potes découvriront ce qu'ils n'auraient jamais dû voir, leurs véritables galères commencent. Entre bastons, courses poursuites et secret d'état, Magara est un drôle de périple à la fois sombre de part son univers et son histoire et bourré d'humour grâce aux personnages dynamiques et farfelus sur les bords.
En un seul volume Osada Yuko arrive à mettre en place tout un monde, un bon nombre de personnages et à donner de la présence et du rôle à chacun d'entre eux. Genre Yûgo, je l'ai trouvé grave héroïque ce mec!
Même si on reste dans modèle très manichéen (et encore pas tant que ça), cette bagarre des salopards de flics contre ces p'tits cons de voyous est super prenante!! Et bien sûr viennent s'ajouter d'autres acteurs plus obscurs....
Comme l'a dit Doc, le dessin brouillon mais délirant va parfaitement au manga! 

Vraiment Magara dépote un max! J'en aurais bien voulu plus mais déjà sur ce one-shot ça poutre. 

Hanoko, one-shot lu il y a deux ans et relu en début janvier 2013

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici