Love Junkies

Love Junkies

Titre original: 
Ren-ai junkie (恋愛ジャンキー) - Love Junkies
Auteur(s): 
Genre: 
Ecchi, humour, romance
Éditeur original: 
Akita publishing co. (prépublié dans Young Champion Retsu)
Éditeur français: 
Taifu
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
26 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
26 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
papier glacé
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,9€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel, commercialisation stoppée)

Avis

 

"Un manga sexy à souhait! Que demander de plus? Une histoire peut-être... Ne cherchez pas, il n'y en a pas. C'est juste une succession d'histoires basées sur le thème " le sexe pour le sexe"! 

Grâce à son ami, Eitaro va se dépuceler dès les premières pages du manga. A partir de là, en gros il se fait une fille par chapitre. Et l'histoire se résume à ça. 

Côté dessin, ça reste correct : des filles parfaites à tout bout de champs: seins énormes, mini-jupes et petites culottes sont de rigueur. Tous les éléments sont réunis pour exciter le lecteur. Mais on est quand même face à des personnages creux, sans aucune personnalité. En gros c'est "soit belle et tais-toi". On sent quand même que l'auteur a fait en sorte de réunir pas mal de fantasmes : la collègue de bureau, l'inconnu du net, l'actrice porno, la fille qui se fait tripoter dans le train par un inconnu et qui en redemande... En 18 tomes il a le temps de s'en donner à coeur joie! 

Au niveau des personnages, les filles sont toutes aussi obsédées les unes que les autres, Eitaro ne pense qu'au sexe 24H/24 et 7 jours sur 7 et son colocataire se fait une fille différente tous les soirs. Très recherché! 

Ce qui m'a un peu choquée aussi c'est les scènes de sexes. Soit on fait un ecchi soit on en fait pas! Qui fantasmerait devant un pénis en forme de batonnet de crabe?? 

Enfin, une question me taraude l'esprit : doit-on nécessairement avoir des seins énormes pour être considéré comme une fille "sexy"? Je m'interroge quand même... 

Un manga "sexy dans tout ses états" certes mais un manga creux et sans intérêt! 

Lalie, 1 tome lu, 3 juillet 2007

"... et les filles qui font des trucs ensemble. Lalie avait oublié de le signaler, et c'est un fantasme (de mec) non négligeable. 

Blague à part, les dessins des visages ne sont pas trop mals, mais le reste laisse à désirer. Avec tous les assistants qui sont aux crédits, et en 18 tomes, j'espère que ça s'améliorera. Dans un manga de ce type, il est important de bien dessiner, c'est une façon comme une autre d'émoustiller le lecteur. 

Niveau scénario... il n'y a pas vraiment de challenge, les filles (à fortes poitrines) tombent comme des mouches... 

Au niveau de la représentation sexuelle, on ne voit pas de sexe en érection (ou en ombre), mais il y a bien d'autres choses à voir notamment les poitrines énorme des partenaires, leur petite culotte... 

Et il y a « gauleman », le représentant de la libido de notre héros  Il y a un peu d'humour également (son collègue et colloque lui pourri la vie) 

En bref, une petite lecture si on veut lire un manga léger." 

Docteur Spider, 2 tomes lus, 28/08/07

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Ahhhhhhh..........les jolis avis que voila ! Normal évidemment quand on considère que les 2 premiers tômes. 

Alors, pour éviter de pondre un pavé, je vous invite à parcourir le petit site que j'ai fait sur ce manga : www.lovejunkies-manga.net dans lequel, je m'emploie à convaincre les gens de ne pas s'arrêter à la première impression (comme celles plus haut). 

Car oui, oui et re-oui, Love junkies, c'est beaucoup beaucoup plus qu'un simple manga qui mitraille à la scène hot. 

Au début, c'est pas évident à croire, mais la suite est d'un tout autre calibre.

Portrait de Docteur Spider

Je te félicite pour ton site, il est très bien fait, assez complet et bien écrit. 

J'ai bien lu qu'un tournant s'opérait au tome 9, et que le manga installait un suspens de folie au tome 21. Pour autant est ce que ça va donner envie au lecteur lambda de poursuivre ce titre, d'être au moins patient ?
Je n'ai même pas eu envie de lire les tomes 3 et 4, je les ai juste feuilleté.  

Au niveau enjeux, au moins des titres comme Step Up sont clairs dès le départ : on fait dans le pédagogique, et dans les aléats moraux.

"Les hommes ont une femme, mais les femmes n'en ont pas." Proverbe féministe

Portrait de frag

plus de 21 tomes? oué pour durer autant c'est bien qu'il doit être intéressant à lire quand même =x
par contre devoir attendre 9 tomes pour un gros changement c'est vrai que ca motive pas tellement.
faudra que jme les trouve pour voir

Huhu

Vous êtes ici