Logique des Ames (la)

Logique des Ames (la)

Titre original: 
Mabui no Kotowari ~ Summer
Genre: 
Légendes urbaines, aventure, enquêtes, horreur
Éditeur original: 
Wani Magazine
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2008
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
220
Prix: 
6,95€

Avis

"Paré de sa couverture orangée, ce titre court réjouira les adeptes des légendes urbaines et de l'horreur.
La Logique des Ames, c'est d'abord un personnage, Matsuri, qui est une Yuta. Une Yuta est une sorte de prêtresse chargée de l'exorcisme et de la Mort, à l'opposée des Noro, chargées des cérémonies et de la Vie. Le personnage en lui-même est vraiment intéressant bien qu'assez peu original. C'est une femme bordélique, froide et violente, qui est tourmentée par son passé. Elle est la clé de voûte de la brigade policière où elle travaille et semble être la seule à pouvoir apaiser les âmes tourmentées. Les personnages gravitant autour sont eux-aussi assez classiques, on a droit au pauvre bougre fleur bleue qui s'en prend plein les miches, à la zélée du travail terre-à-terre qui remet continuellement en doute les talents occultes de Matsuri, etc. Non, l'originalité du titre ne vient pas des personnages.
Elle provient sans doute du thème abordé. Les légendes urbaines mises en scène dans ces quelques pages sont des cas avérés, réels. A la fin de chaque historiette, on nous explique la légende et on nous en donne les détails. C'est très intéressant et plutôt original à mes yeux. Une grosse histoire, concernant le passé et le présent de Matsuri, est aussi abordé. C'est plutôt bon et palpitant. Gros bémol, le titre se termine un peu en queue de poisson, il présage une suite sans toutefois nous la fournir. Dommage.
Graphiquement, c'est assez élaboré, j'apprécie le trait. Je ne saurais dire où, mais j'ai déjà vu ce style assez souvent, il est efficace bien que peu détaillé. Le chara-design est assez banal, Matsuri me fait beaucoup penser à Shiki, l'héroïne de Kara no Kyoukai - The Garden of Sinners. Elles ont, par ailleurs, sensiblement le même caractère. Une petite part d'ecchi et d'humour s'insère aussi dans le titre. ça reste cependant une paire de seins dévoilée ou des bagarres ridicules entre Matsuri et son pauvre partenaire.  

Voilà, en gros, un bon titre, bien qu'assez court et au final peu abouti." 

DDG, le 24/04/10, 2 tomes lus.

Dans le même genre : Otogi Matsuri

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici