Lives

Lives

Titre original: 
Lives
Auteur(s): 
Genre: 
Fantastique, action
Éditeur original: 
Akita
Éditeur français: 
Soleil Manga
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
2009 (le 25 Février)
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
Terminé (plus édité)

Avis

"Les apparences sont trompeuses, ce manga en fait bien la preuve. 
Ma première impression ne fut pas très positive, la couverture laissait croire qu'il s'agirait d'un manga assez macho résumé à de l'action dans une ambiance fantastique et des grosses poitrines gratuites, ce qui était même plutôt confirmé lors du premier chapitre qui présente une chanteuse à l'apparence d'une bombe sexuelle agressée par un homme devenu monstrueux, qui pourrait être directement issu d'un Ecchi/Hentai.
Cependant, la suite du volume révèle bien plus de profondeur pour une histoire qui paraissait très simpliste au premier abord. Le volume narre le même événement, c'est-à-dire la chute des météorites sur la capitale Nippone, mais avec le point de vue de plusieurs personnages distincts. Ce procédé est très intelligent car d'une part, il entretient le suspense sur ce qui liera chacun des personnages l'un à l'autre et d'autre part, il développe la réflexion de la condition humaine si elle venait soudainement à être réduite à l'état primaire animal. Ainsi, le manga de façon plus ou moins implicite questionne sur le comportement humain: l'homme privé des apports de la technologie peut-il encore rester humain sans revenir à l'état bestial entièrement régi par les règles naturelles? C'est ce que nous verrons dans la quête de survie et de compréhension du nouvel univers des héros.
C'est en cela que l'on reconnait tout le talent de Masayuki Taguchi, qui part d'un postulat semblant très simple, la disparition de la civilisation, mais qui en montre la problématique. Au premier abord, on ne reconnait pas forcément la patte de l'auteur car son style a beaucoup changé par rapport à Battle Royale, néanmoins, l'expression qu'il donne à ses personnages nous reste familière. Cela montre que le mangaka, contrairement à pas mal de ses confrères talentueux ou pas, est capable d'apporter une réelle variété entre ses différents manga. 

Lives mènera-t-il à un retour aux sources, le but de tout être vivant, se reproduire pour la vie de l'espèce? Seule la suite nous le dira. " 

Hanoko, un tome lu, le 28/02/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici