Leviathan

Leviathan

Titre original: 
Leviathan
Genre: 
Horreur, fantastique
Éditeur original: 
Media Factory
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
1999
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
12 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
12
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
196
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Il m'a vraiment été difficile de faire un résumé de ce seinen dont la quatrième page de couverture est vide. En un seul tome lu, on se rend compte toute la complexité de l'histoire, histoire qui risque de nous entraîner dans une horreur rare.
Par le scénariste de MPD Psycho, il n'est pas étonnant que Leviathan soit pourvu d'un thème glauque et d'une trame scénaristique difficile à suivre. On parle d'Apocalypse, de manipulations génétiques, de clones humains... Des scientifiques cherchent à mettre au jour toute la cruauté humaine via l'utilisation de magie noire et d'expériences interdites. Dans le premier tome, on nous présente d'abord deux scientifiques qui cherchent à séparer chaque homme politique en deux afin de pouvoir les manipuler et en avoir un sous le coude si l'autre décède. On nous présente ensuite une histoire de tératomes, des poches dans lesquelles se développent une multitude d'organes identiques (yeux, foies...) dans l'optique de greffes. Mais dans ces tératomes, des humains (ou des démons) arrivent à se développer... Ah, et j'ai oublié de mentionner que notre héros est une espèce de monstre de Frankenstein, recousu avec des morceaux de ses anciens potes. Et qu'est-ce qu'il est classe, dans sa façon de faire et de parler...
Les personnages sont assez intéressants, et vraiment pas classiques. De psychologie complexe, nos protagonistes font froid dans le dos, surtout quand on imagine que l'avenir du monde est entre leurs mains. Il n'y a bien que Satsuki, la jeune interne en médecine, pour nous garder les pieds sur terre, avec sa peur et son raisonnement logique. Cette gestion des personnages est un très bon point donc.
Graphiquement, le style est sombre et colle très bien à l'histoire. Très réaliste, le chara-design est appréciable bien qu'il ne soit pas original. La complexités des expressions, la noirceur des scènes et l'horreur des situations sont superbement dépeintes. Bien joué. 

Voilà, mon avis s'arrêtera là pour l'instant, j'espère pouvoir lire la suite des tomes prochainement." 

DDG, le 11/05/10, un tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici