Last Hero Inuyashiki

Last Hero Inuyashiki

Titre original: 
Inuyashiki (いぬやしき)
Auteur(s): 
Genre: 
SF, tranche de vie, action
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Evening)
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2015
Nombre de tomes: 
10 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
10
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
194
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
Bimestriel puis selon parution japonaise

Résumé des tomes

Avis

"Voici donc le dernier né du papa de Gantz. Au programme toujours, des robots, de la SF de manière générale, mais à la sauce "père de famille sur le déclin".
L'histoire se veut percutante et dramatique. Inuyashiki est le genre de looser comme on en fait plus. Malgré tous ses efforts pour rendre sa famille heureuse, celle-ci le considère comme un moins que rien et le pauvre bougre n'ose pas se rebeller. Voué à une morne existence jusqu'à la fin de ses jours, il apprend que ceux-ci sont comptés : il a un cancer et il ne lui reste plus que trois mois à vivre. Alors qu'il se confie à sa seule amie, sa chienne Hanako, notre héros ridé se prend une météorite sur la tronche. Ses occupants réparent leur connerie en en faisant un robot. Inuyashiki va-t-il devenir un autre homme ?
J'ai particulièrement apprécié ce premier tome. L'auteur nous met face à la dure réalité et à la vie de nombreux japonais. Il n'arrondit pas les angles, ne les aiguise pas non plus. Pas mal de jeunes japonais ne songent qu'aux apparences, au qu'en-dira-t-on, et certains autres s'amusent au détriment des autres, bien qu'on en parle pas spécialement histoire de ne pas ternir l'image du Japon respectueux. Je veux peut-être un peu loin dans ma lecture du manga, mais je pense Last Hero Inuyashiki se veut être une critique de la société actuelle tout en apportant une grosse touche SF, peut-être dans le but d'adoucir la satyre. En tout cas, j'ai hâte de lire la suite.
Le dessin est franchement chouette. Hyper réaliste, cela rend les personnages, et surtout Inuyashiki, attachants (ou détestables, c'est selon). On se sent proches d'eux et j'ai bien envie de voir comment ils vont tourner. D'autant que notre vieux bonhomme n'est pas le seul à avoir été victime de la météorite; un lycéen également. D'ailleurs, sa présentation est l'occasion pour le mangaka de se faire mousser par rapport à Gantz.  

Bref, il s'agit là d'un chef d'œuvre en puissance, mêlant SF et drame quotidien avec maestria. Et en plus, c'est super beau !" 

DDG, le 16/09/2015, un tome lu.

Il faisait tout pour les choses aillent au mieux mais il ne récoltait qu'ingratitude de ses proches. Épuisé par la vie et même sur le point de la perdre, un phénomène extraordinaire se produit: une météorite le percute, sur laquelle une forme de vie extraterrestre qui trouvait. Pour masquer cet incident, ces êtres venus de l'espace vont le reconstituer à l'identique sauf que l'intérieur de son corps ne renferme plus ses boyaux et ses organes mais un robot de guerre ultra-armé! Se croyant déjà mort, Inuyashiki va sortir de l'ombre, oser la témérité et décide de ne reculer devant aucun risque pour venir en aide à son prochain!
Tel un Ressentiment, la grande force de Last Hero Inuyashiki est de nous proposer un héros des plus atypiques et je dois avouer qu'il est très touchant avec sa gentillesse sans borne et son constant p'tit air de chien battu. Ensuite le scenario aurait tout du classique Shônen où un événement déclencheur octroie au héros un immense pouvoir, sauf qu'ici notre héros n'est pas le classique lycéen mais bien en cinquantenaire pas du tout dans la force de l'âge. Son antagoniste sera justement ce lycéen, qui se trouvait en même temps que lui à l'endroit de l'impact de la météorite.
Last Hero Inuyashiki c'est aussi de nombreux travers de la société dans le quotidien des gens abordés comme l'a décrit DDG précédemment et une qualité de dessin excellente, offrant un travail exceptionnel sur le faciès des personnages. 

Un très bon premier tome pour Last Hero Inuyashiki. Inuyashiki était déjà un héros incompris du quotidien à toujours se démener quelle que soit sa récompense, attendons de voir ce qu'il accomplira en tant que héros avec des supers pouvoirs!  

Hanoko, un tome lu, le 11/10/2015

 

Des pères super héros d'un autre genre: My Home Hero, Tiger & Bunny.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Last Hero Inuyashiki / Inuyashiki (いぬやしき) (Seinen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Commentaires

Portrait de dragon de givre

Je viens de lire le second tome : une pure tuerie. Les personnages sont vraiment super profonds et j'ai eu du mal à sortir de l'univers même une fois le manga fermé. Excellent. 

Portrait de Docteur Spider

Moi aussi j'ai bien accroché au 1er tome !

"Les hommes ont une femme, mais les femmes n'en ont pas." Proverbe féministe

Vous êtes ici