Ladyboy VS Yakuzas - l'île du Désespoir

Ladyboy VS Yakuzas - l'île du Désespoir

Titre original: 
Zetsubou no Hantou - Hyakunin no Brief Otoko to Hitori no Kaizou Gal
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, ecchi, aventure
Éditeur original: 
Futabasha (prépublié dans Manga Action)
Éditeur français: 
Akata
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
février 2015
Nombre de tomes: 
5 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
Selon parution japonaise

Avis

"Voici un manga particulièrement barré, édité chez Akata dans la bien nommée collection "WTF". Et étonnement, j'adhère complètement.
L'histoire est on ne peut plus simple : un jeune mafieux a commis une irréparable faute avec l'épouse et la fille de son boss, grand patron des Yakuzas. Sa vengeance se révèle terrible : il a transformé Kozo en femme et l'envoie sur une île peuplée de pervers en manque. De fait, il y a moins de cent fous furieux en slip à qui il va devoir échapper... Que la course commence !
Si le thème est, somme toute, assez grave, il est traité avec tellement d'humour et de décalage que cela passe tout seul. Je me suis esclaffée à plusieurs reprises, alors même qu'une jeune transsexuelle est sur le point de se faire violer par cent pervers... Le mangaka est parti dans une telle surenchère de WTF et drame que cela en devient tordant. Après, je pense que le lecteur doit être un habitué de l'humour grinçant voire limite ; tout le monde n'appréciera pas ce manga aux moeurs particulièrement déviantes. Moi, en tout cas, j'aime beaucoup. Petit coup de coeur pour le nom de l'île, d'ailleurs (jeu de mot pourri comme j'adore, que je vous laisse découvrir)
Au cours du premier tome, on en apprend rapidement un peu plus sur les personnages principaux. On ne parvient pourtant pas à s'attacher à eux, ce qui paraît logique au vue des faits. Je pense que, dans ce genre d'histoire, il vaut mieux de détacher du fond pour l'apprécier. Il n'en reste pas moins amusant d'en apprendre plus sur Kozo et son chef complètement dingue.
Le dessin est assez sympa. C'est original, décalé, comme ce qui est raconté. Les personnages sont hyper expressifs, grimaçants, tragicomiques. Les détails sont nombreux, et toutes les scènes sexuelles sont censurées. D'ailleurs, celles-ci sont plutôt humoristiques. Un peu de violence à prévoir également, sans plus pour le moment. Dans tous les cas, ce manga n'est pas destiné aux moins de 16 ans. 

Je ne vois pas trop quoi dire de plus. Ce manga est un ovni difficile à décrire, mais il vaut le coup d'oeil si on apprécie l'humour noir et décalé. J'aime !" 

DDG, le 15/03/2015, un tome lu.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici