King's Game

King's Game

Titre original: 
Ousama Game
Genre: 
Thriller, tranche de vie, drame
Éditeur original: 
Futabasha
Éditeur français: 
Ki-oon
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
2013 (le 14 février)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
176
Prix: 
7,65€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Une classe de lycéens normaux a été choisie pour un jeu très particulier: chaque jour, tous les élèves reçoivent par sms l'alerte d'une action que deux élèves doivent accomplir. Au début des choses simples et farceuses, les élèves y prennent part l'esprit léger. Mais très vite les choses dégénèrent lorsque les ordres donnés deviennent de plus en plus vicieux. Pour couronner le tout, si les injonctions ne sont pas exécutées le jour-même, un gage est donné aux élèves concernés, impliquant des sanctions mortelles. Les élèves croyant à une mauvaise farce au début paniquent de plus en plus face à ce terrible jeu... 

King's Game est un bon thriller dans la plus pure tradition de l'art. Le manga possède une idée de base qui lui est propre; un jeu mystérieux que les personnages principaux effectuent dans l'insouciance mais l'ampleur se décuple rapidement. La tension monte graduellement lorsque la violence entre en jeu. Le mystère est entier quant à l'identité du "roi" qui manigance tout ce jeu vicelard. Qui est-il? Quel est son but? Comment fait-il pour envoyer tous ces sms (mail?) à cette classe d'élèves sans qu'il est été repéré jusqu'à maintenant? Et de quelle manière arrive-t-il à forcer les élèves à subir leur punition s'ils n'obéissent pas? On ne sait rien pour l'heure, si ce n'est qu'une élève de cette classe, Ria Iwamura, paraît plus que suspecte.
Face aux affres de toute cette folie, les élèves auront des réactions divergentes, la discorde grimpe entre eux ce qui aggravera plus encore toute l'affaire. Au fur et à mesure des chapitres, différentes psychologies se développent qui viendront enrichir et alimenter en suspense le tout.
King's Game démarre donc assez fort, le début est engageant pour la suite. J'ai bien aimé la petite touche particulière de ce manga dans le ton donné. King's Game a un aspect très Shônen dans la fermentation et la spontanéité très prononcées des personnages. À l'image de cela, la couverture arbore un style réaliste pour annoncer le sérieux de l'histoire tandis que le dessin des planches tranche radicalement. Les pages sont dessinées de manière très dynamique et nerveuse pour pousser à son paroxysme la force émotionnelle des scènes sur le lecteur. Le dessinateur Renda Hitori a un petit soupçon de Takeshi Obata dans son character design qui n'est pas déplaisant. Il manque parfois un peu de maîtrise mais cela n'enlève rien de l'impact des planches et le tout reste bien fait.
Par ailleurs, on remarque que l'auteur du roman original est éponyme du héros de ce manga, King's Game relaterait-il d'un traumatisme de l'écrivain ou bien d'une phobie ? Qui sait X) 

King's Game ne révolutionne pas le genre mais si vous avez envie de lire un manga à suspense efficace, ce titre devrait vous plaire! 

Hanoko, un tome lu, le 25/02/2012

Retrouvez deux autres manga adaptés: le prologue King's Game [Origin] et la suite King's Game Extreme.
À savoir qu'un film, Ousama Game, a aussi été adapté du roman original de Nobuaki Kanazawa. 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici