Journal des Chats de Junji Ito (Le)

Journal des Chats de Junji Ito (Le)

Titre original: 
Itou Junji no Neko Nikki: Yon & Mu - Ito Junji's Cat Diary
Auteur(s): 
Genre: 
Comédie, tranche de vie
Éditeur original: 
Kodansha (prépublié dans Magazine Z)
Éditeur français: 
Tonkam
Date de sortie originale: 
2008
Date de sortie en France: 
2015 (le 21 octobre)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 grand format
Couverture: 
Cartonnée Rigide, glacée, mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
128
Prix: 
15,50€

Avis

Junji Ito, maître incontesté du manga d'horreur et maintes fois loué dans nos chroniques, s'attaque à un genre à priori tout à fait opposé: le manga autobiographique de chats. Un genre a priori tout mignon mais Junji Ito nous rappelle combien il faut parfois se méfier de nos amies les bêtes. Pour ma part, j'avoue n'avoir jamais lu un seul manga de Junji Ito (bouuuh la cancre), c'est donc avec un regard neuf que j'aborde ce manga. 

J'ai beau être gaga des chats, je trouve les mangas parlant de chat d'un niveau assez inégal. Cependant dans le Le Journal des Chats de Junji Ito, c'est non pas du côté trop méga choupi kawai qu'il va se tourner mais du côté un peu plus flippant. Enfin flippant, selon les points de vue...
Ce qui est extrêmement drôle dans ce manga est que notre auteur le héros psychote énormément tout seul et se fait des tonnes de films sur ses chats, pour trois fois rien. Il est vrai que l'on prête souvent mille et unes intentions et pensées aux chats derrière leur regard d'apparence si mystérieux mais qui ne cachent pas forcément dire grand chose. Il n'a pas des chats spécialement teignes comme ceux de Kotsubu Sakaki dans Oh My Cats!, mais, n'ayant pas l'assurance de son épouse avec les créatures félines, il va s'imaginer que ses adorables petites bêtes le narguent et le snobent intentionnellement.
Ses délires sont donc très marrants à voir d'autant qu'ils sont totalement crédibles. D'ailleurs il va exacerber les expressions patibulaires à souhaits que son chat Yon peut avoir, sans jamais tomber dans la caricature ou le cartoonesque, suivant une démarche de dessin réaliste et exagéré à la fois. Ce qui m'amuse encore plus à titre personnel, c'est que Yon me rappelle pas mal le chat d emon ancienne colocataire dans ses expressions ^^. Junji Ito met en relief les airs effrayant que peuvent arborer les chats, sans que ça l'empêche par moment de dessiner ses chats en mode tout mignon. Lui-même se représente avec un air nerveux et complètement parano tandis que son épouse a contrario avec un regard presque sadique. Bref, ça ne manque pas de second degré, on a la parfaite mesure entre comédie et un certain réalisme du dessin. Le seul reproche que j'aurais à faire est que je trouve le manga trop court, j'aurais bien lu trois ou quatre chapitres en plus, nous sommes coupés un peu trop vite dans l'ambiance. On appréciera l'assez belle édition que Tonkam nous fournit pour ce one-shot. 

Le Journal des Chats de Junji Ito, un manga de chats pas comme les autres qui fait aussi bien ressortir le côté hilarant, mignon et bestial des chats %). Je ne sais si je peux recommander ce manga aux fans de l'auteur mais pour ma part, j'ai bien trippé. 

Hanoko, tome lu le 19/11/2015

À savoir que deux chapitres de ce manga sont parus dans le recueil anthologique Neko Neko Neko!!! - Ninki Mangaka no Jitsuwa Neko Manga!.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici