Journal d’une vie tranquille

Journal d’une vie tranquille

Titre original: 
Hinemosu no Tari Nikki (ひねもすのたり日記)
Auteur(s): 
Genre: 
Autobiographique, historique, drame, humour, tranche de vie
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié Big comic)
Éditeur français: 
Vega
Date de sortie originale: 
2015
Date de sortie en France: 
17 janvier 2019
Nombre de tomes: 
1 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Traducteur: 
Satoko Fujimoto
Couverture: 
souple, glacée et brillante + rabat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
124
Prix: 
11€

Avis

Pour découvrir la vie d’un mangaka de renom et revivre un pan de l’Histoire, quoi de mieux que de s’adresser à la source?

 

Journal d’une vie tranquille est un récit autobiographique où l’auteur alterne entre des anecdotes et événements de son présents, et des époques de son passé. Les chapitres alternent entre quotidien joyeux de vieux mangaka à l’entourage chaleureux et jeunesse compliquée avec le contexte de guerre. Mais toujours d’un ton optimiste et joyeux.

Les deux parties sont assez intéressantes car chacune à leur manière nous permet de découvrir des époques du passé différents. La partie orientale de la guerre mondiale et d’autre part, le quotidien actuel de Tetsuya Chiba, avec ses amis mangakas. On voit de grands noms du manga se côtoyer et parler ensemble comme de simples "petits vieux". Un peu une télé-réalité des mangakas vétérans assez rigolote à suivre ^^. Une bonne occasion aussi de réviser nos classiques (ou de s’y mettre!).

Les pages sont tout en couleur, dans un style un peu enfantin et mignon mais très pétillant et correspondant parfaitement à l’ambiance bon enfant du manga. L’œuvre ne veut pas pompeuse ni grandiloquente et on se sent d’autant plus proche de notre auteur protagoniste.

 

Un chouette manga qui offre une sympathique vision de la vie de Tetsuya Chiba, que l’on connaisse ou non son œuvre. La seule chose qui m’a un peu perturbée est la différence d’âge apparemment assez important entre lui et sa "petite épouse" comme il l’appelle (laquelle n’a, je crois, pas eu droit d’être nommée dans ce premier tome).

 

Hanoko, un tome, le 26/01/2019

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici