Innocent W

Innocent W

Titre original: 
Innocent W
Auteur(s): 
Genre: 
Aventure, fantastique
Éditeur original: 
Shonen Gahosha
Éditeur français: 
Kami
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2008 (janvier)
Nombre de tomes: 
3 (fini)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé (plus édité)

Avis

"Le second manga de Kei Kusunoke que je lis. J'avais plutôt aimé son style (histoire et dessins) mais il n'était pas encore vraiment approfondis pour aboutir à une place de choix parmi les manga. Avec Innocent W, l'auteur optimise la tendance, j'ai vraiment bien accroché au premier volume.
L'histoire rentre très vite dans le vif du sujet, qui est la chasse aux sorcières. Ainsi, Makoto et le groupe de lycéennes vont devoir lutter de toutes leurs forces pour survivre car les chasseurs qui viennent les traquer n'iront pas de main morte. Chacune des sorcières a une capacité spécifique qui sont dévoilées au début du premier volume mais que l'on attend de voir à l'oeuvre lorsqu'elles se feront attaquer.
On retrouve un peu ici la recette qui avait été si efficace pour Basilisk: Une guerre infernale qui engloutit les protagonistes, les personnages tués sans pitité, souvent dans des conditions très violentes, et une pincée d'érotisme. Sauf qu'ici l'histoire est plus manichéenne, les chasseurs pour l'instant apparaissent clairement comme les méchants, on est sans hésiter placé du côté des sorcières, même si certains des chasseurs ne sont pas foncièrement mauvais, comme un qui voulait venger sa soeur. Mais il est clair que nous serons plus touchés par la mort des sorcières que par celle des chasseurs.
Donc dès le début, nous sommes déjà complètement immergés dans l'ambiance de terreur qui sera probablement aussi constitutive des prochains volumes. Je trouve même que le manga nous y plonge trop vite. Au début on découvre Makoto qui exerce sa fonction de retrouveur, à la Get backers, l'histoire s'annonçait drôle et un peu légère mais très rapidement, ça vire à la tragédie et l'atmosphère installée devient oppressante. On part dans une direction pour dévier complètement peu après. Ce retournement brutal est un peu regrettable, nous aurions bien voulu voir un peu Makoto à l'oeuvre, rien que deux ou trois chapitres.
Quand l'auteur aura trouvé un équilibre entre tout ça, il y a moyen qu'il nous fasse d'excellents manga. Nous nous y approchons mais ce n'est pas encore ça. D'autant qu'à présent, l'auteur à tous les atouts graphiques pour réussir. En effet, si son dessin n'a pas évolué de façon flagrante (Makoto ressemble énormément à Rai dans Diabolo), Kei Kusunoke a amélioré son style actuel pour éliminer les quelques ratés que nous pouvions remarquer dans ses manga précédents. 

Innocent W est un manga de qualité mais qui a les moyens de devenir vraiment terrible." 

Hanoko, un volume lu, 21/02/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici