Île Infernale (L')

Île Infernale (L')

Titre original: 
Tengoku no Shima
Auteur(s): 
Genre: 
Suspense, drame
Éditeur original: 
Nihon Bungeisha
Éditeur français: 
Komikku
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
11 octobre 2012
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
224
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Le milieu carcéral dans toute son horreur… Nous avons tous l'image d'un grand complexe de bâtiments austères et effrayants où les prisonniers, réunis dans un huis clos, n'ont plus droit à la lumière du jour et n'ont que leur désespoir auquel se fier. Livrés à eux-mêmes dans un milieu brutal où l'injustice règne, telle est l'image du pénitencier retransmise dans les histoires les plus sombres traitant de ce thème.
L'île Infernale prend ce thème à revers en mettant en scène une prison parfaitement en plein air dans aucune geôle à proprement parler. Le gouvernement envoie les détenus aux crimes les plus graves sur une île désertée de toute sa population originale où la vie n'a jamais été aussi violente et cruelle. Un homme s'y fait pourtant volontairement envoyer, dans le but de retrouver l'assassin des siens. Préparé à affronter la dureté du milieu, il est pourtant loin d'imaginer l'ampleur de la loi du plus fort qui s'y applique…
Nous plongeons progressivement dans cet enfer avec le héros et découvrons la vie, voire la survie, qu'y mènent les prisonniers. Le manga démarre lentement, mettant en place les éléments un par un à propos de cette île, mais tout cela ne fait que rendre la tension plus forte lorsque l'on découvre dans la fin du volume la vérité sur la ville surnommée le Paradis dans laquelle vivent de nombreux prisonniers. En parallèle nous suivons l'histoire du héros animé par la volonté de vengeance. Pour l'instant, les personnages sont assez classiques mais l'on reste intrigué de voir comment ils vont évoluer dans cet environnement pour le moins hostile.
Ochiai Yûsuke nous offre là un manga prenant, illustré magistralement. Chaque planche est dessinée avec un grand souci du détail. J'aime beaucoup son utilisation d'encre de Chine notamment pour les décors, alors que la tendance demeure plutôt à l'usage de l'ordinateur ou du décalquage de photographie. Là on sent vraiment le dessin traditionnel dans chacune des planches, c'est plutôt… ressourçant dirais-je. 

Un très bon début pour ce Seinen à suspense, quelles stupéfactions nous réserve la suite ? 

Hanoko, un tome lu, le 04/11/2012

 

"Parce qu'il a commis cinq meurtres, un homme est banni sur l'île la plus reculée du Japon. Il s'agit d'un endroit sans foi ni loi dans lequel vivent uniquement des criminels. En fait, si il a commis ces homicides, c'est précisément parce qu'il voulait se rendre là, car il est à la recherche d'un homme qui s'y trouve....  

L'île infernale est un bon manga : en deux pages, le cadre est posé, et j'ai accroché direct. Le dessin ets ''sale'' mais colle parfaitement à l'ambiance du titre.  

Un chouette manga, bien noir. Vivement que je trouve la suite !" 

Docteur Spider, 1 tome lu, 12/06/13

 

Manga qui a fait l'objet d'une adaptation cinématographique sortie en 2011 uniquement au Japon. Une suite en manga est aussi sortie.

Voir aussi La Mosca

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici