Iketeru Keiji

Iketeru Keiji

Titre original: 
Iketeru Keiji
Auteur(s): 
Genre: 
Ecchi, comédie
Éditeur original: 
Shonen Gahosha
Éditeur français: 
inédit
Date de sortie originale: 
1998
Nombre de tomes: 
9 (terminé)
Sens de lecture: 
Original

Avis

Place à du ecchi plus hardcore avec cette fois des filles bien plus chaudes.
Le concept du harem version manga avec un héros masculin qui est entouré de nombreuses filles toutes aussi attrayantes les une que les autres est abordé avec humour, comme l'auteur a l'habitude de le faire (la plupart de ses manga semble axés sur l'humour).
Ici il s'est défoulé un peu plus sur les formes des filles, principalement avec Miki qui a des seins ballon et des hanches larges au possible. L'ecchi reste dans le raisonnable puisque le nombre de nanas aux atouts physiques démesurés est limité. On retient seulement Miki pour l'instant, les autres policières étant encore normales. Donc on n'est pas encore dans l'ecchi le pire comme par exemple dans l'anime Divergence Eve où il est complètement gratuit.
On reconnait bien le trait un peu spontané et pas énormément travaillé de l'auteur. Il se place à nouveau dans une atmosphère d'humour. Même je trouve que c'est moins réussi que dans Iketeru Futari, ça reste amusant à lire. Les héros se ressemblent (comparez Kondou à Saji, on pourrait dire que l'un est l'apparence adulte de l'autre) mais les filles sont variées. En outre, pour les amateur d'ecchi, il y a quand même de quoi se rincer un peu l'oeil.
Pour l'instant, l'aspect enquêtes policières est secondaire, on verra si elles ammènent plus d'histoire par la suite. Je suppose que oui vu que le manga comporte neuf volumes. 

Affaire à suivre.

Hanoko, deux chapitres lus, le 20/03/08

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici