Hitman - Part Time Killer

Hitman - Part Time Killer

Titre original: 
Kyou Kara Hitman (今日からヒットマン) - Hitman From Today
Auteur(s): 
Genre: 
Action, psychologie, comédie, ecchi
Éditeur original: 
Nihonbungeisha
Éditeur français: 
Ankama
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2011 (le 27 janvier)
Nombre de tomes: 
31 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
10
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
7,95€
Rythme de parution: 
abandonné

Avis

Comment Tôkichi Inaba, Monsieur tout le monde est devenu en l'espace d'un instant le tueur le plus recherché par la pègre japonaise ? C'est ce que Hitman - Part Time Killer va vous montrer en un tour de manche. 

Hitman narre l'histoire d'un homme tout ce qu'il y a de plus normal, salaryman fraîchement marié à une charmante femme, qui va prendre la succession d'un tueur à gage en devenant le personnage de Double Flingue. Cheveux tirés en arrière, veste, lunettes noires et arme à feu, on lui fournira toute la panoplie pour qu'il endosse parfaitement son nouveau rôle pour mener à bien son business de l'ombre. Sa famille menacée de mort, il n'a guère d'autre choix. Totalement étranger à tout art du combat, il va néanmoins réussir tant bien que mal ses missions grâce à sa capacité de négociation acquise dans son métier qui lui permettront d'aborder ses périls autrement que par la force brute en surprenant ses ennemis. Combiné avec le peu d'informations sur le métier que le précédent Double Flingue lui a laissé, Inaba semble s'en sortir moins mal que ce qu'il aurait espéré.
Progressivement, nous le voyons se transformer en mercenaire efficace et il entre de mieux en mieux dans son rôle. Cependant, il mène double vie, conservant sa vie précédente qui est le moyen de pression pour le forcer à continuer à agir sous le nom de Double Flingue. 

Le concept est déjà vu mais il n'en demeure pas moins efficace. Le contraste entre la personnalité plus ou moins ingénue d'Inaba et le monde sans pitié de la mafia dans lequel il a été projeté permet un savant mélange d'humour, d'action et de suspense. Il s'agit essentiellement de missions différentes qui s'enchaînent les unes à la suite des autres. Ce qui est vraiment réussi, c'est l'ambiance assez légère par rapport au type de récit. D'habitude, les histoires de mafieux sont graves, poignantes et psychologiques. Mais Hitman Part Time Killer comporte beaucoup d'humour désinvolte qui rend progressivement le manga assez atypique.
En plus du personnage de Double Flingue, Inaba hérite aussi de la petite amie du précédent Double Flingue qui deviendra davantage sa partenaire de mission, ainsi que son interlocuteur avec ceux qui lui donnent des missions. Chinatsu représente la touche d'érotisme inhérente à quasiment toutes les histoires du genre lègèrement macho mais pas trop tout de même ;). Quant à Misako, quel sera son rôle dans l'histoire?
Le style du dessinateur convient tout à fait: les personnages sont assez réalistes, dans la lignée d'un Sanctuary ou City Hunter (Nicky Larson) mais ils conservent quelques traits propres au manga qui permettent de bien rendre les diverses expressions faciales avec humour. J'aime bien le style qui fait un peu rétro et qui s'écarte donc plus ou moins du canon actuel. On remarquera que les personnages ont des proportions tout à fait humaines, en particulier Chinatsu qui n'a pas des formes exhubérantes. La métamorphose entre Inaba normal et Inaba Double Flingue est assez réussie, il passe d'une allure un soupçon plouc sur les bords à une allure hyper badass, le changement est fun %). Néanmoins on note aussi de temps à autres que les corps vus de plein pied ne sont pas très bien dessinés, montrant qu'une certaine maîtrise reste à acquérir. Mais globalement c'est du bon. 

Une bonne série qui comporte son lot de surprises.

Hanoko, le 12/09/2011, deux tomes lus

 

"Ce qui est fun dans ce manga, c'est qu'on va au delà du quiproquo : l'ancien tueur contraint notre antihéros à le remplacer. S'il s'en sort, c'est parce que c'est un employé de bureau consciencieux, voire servile. Chaque mission fait entre un et plusieurs chapitres. Les situations sont vraiment tendues, on est en stress.
De l'action, du sang, des scènes marrantes, des filles appétissantes, Hitman est un bon divertissement, qui propose à chaque nouveau tome sa scène culte." 

Docteur Spider, 1 tome lu, 25/11/11
Tome 7 : 01/09/12
Tomes 8 à 10 : 27/08/13

Voir un autre anti-héros menant une double vie dans Detroit Metal City

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici