Héros de la galaxie (Les)

Héros de la galaxie (Les)

Titre original: 
Ginga Eiyuu Densetsu (銀河英雄伝説)
Auteur(s): 
Genre: 
Science-fiction, drame
Éditeur original: 
Shueisha (prépublié dans Shuukan Young Jump)
Éditeur français: 
Kurokawa (collection Shonen)
Date de sortie originale: 
2015
Date de sortie en France: 
5 juillet 2018
Nombre de tomes: 
10 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
7,65€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

Les Héros de la Galaxie est le descendant d'une longue saga de science-fiction qui trouve ses racines au début des années 80 avec la série de roman de Yoshiki Tanaka. Je ne sais pas trop comment ce manga se place dans la chronologie de la série, il semble qu'il s'agisse d'un remake. En tout, on peut le lire indépendamment du reste. 

Le premier tome pose toutes les bases d'une histoire épique. Un contexte de guerre entre deux entités politiques intergalactiques. Deux amis protagonistes, chacun avec un caractère divergent, mais qui n'ont pas froid aux yeux. Une situation d'injustice qui va les pousser à agir. Et une progression graduelle dans leur objectif.
Ce commencement a beau se présenter comme un archétype, une magie assez particulière s'opère. La narration elliptique confère au manga l'impression de vivre la naissance d'une légende par chronique. L'histoire avance donc vite dans le premier tome, mais peut-être n'est-il qu'une introduction avant les choses sérieuses. Reinhard fait preuve d'un charme particulier qui donne envie de le suivre dans sa périlleuse entreprise. Et aussi on attend d'en découvrir plus sur la situation politique et l'univers dans lequel toute cette aventure se place.
L'attrait du manga repose aussi beaucoup sur le style graphique de l'auteur. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas lu un de ses mangas, l'évolution est impressionnante. On reconnaît un peu sa manière de dessiner les bouilles, mais le reste s'est métamorphosé. Il y a un côté spectaculaire dans ses pages, déjà par la richesse des décors, une sorte de luminosité prodiguant un aspect hors du temps au manga et une expressivité très forte des personnages. Une réussite quoi. 

Espérons que la suite concrétisera le bon potentiel de ce début et saura nous transporter! 

Hanoko, un tome lu, le 27/08/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici