Hello! Harajuku story

Hello! Harajuku story

Titre original: 
Hello! Harajuku story
Auteur(s): 
Genre: 
Humour, quotidien
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Soleil manga
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2007 (mars)
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
7,50€

Avis

On va toujours chercher très loin afin de trouver une histoire qui sorte du commun par rapport à tout ce qui est déjà traité, on essaie de pousser dans ses derniers retranchements la complexité des scenario, on travaille sur les méandres infinis de la personnalité des personnages. Tout ça pour se démarquer de tout ce qui existe. Hello! Harajuku a décidé d'y parvenir de façon bien plus simple et directe. Direction le pressing Tanaka à la rencontre d'une famille aux membres d'un genre déjanté. 

Leur caractère est pour chacun poussé à l'extrême afin d'offrir une place permanante à l'humour. Ai Tanaka en est le personnage le plus représentatif. A trente ans, elle n'est pas mariée, ne se préoccupe pas de son apparence et est plutôt du genre garçon-manqué. Sa mère, qui malgré son âge s'habille toujours très tendance, son père qui semble souvent dans les nuages et son frère sobre au possible contrastent beaucoup avec Ai. Ainsi, avec cette famille et les autres personnages extérieurs qui interviennent, la mode vestimentaire, les relations amoureuses et autres faits sociaux divers sont abordés de façon caricaturale de sorte que l'on oublie ses soucis en lisant. 

Loin d'être passionnant, ce manga offre un bon divertissement, il permet de faire une petite pause tranquille sans prise de tête. La seule chose que l'on peut regretter, ce sont les nombreuses allusions à la musique japonaise. Peu de lecteurs français sont assez callés pour connaitre le nom des divers artistes cités et comprendre les comparaisons faites. Donc il y a une bonne partie de l'humour qui nous échappe, même s'il y a quand même certains groupes et chanteurs connus pas japonais cités. Cependant ça, c'est la faute à personne, on ne peut pas le reprocher à l'auteur et encore moins au traducteur. C'est dommage mais il faut faire avec. 

Hello! Harajuku est un titre convenable, en tant que one-shot il se défend, à lire pour se changer les idées.

Hanoko, 1 tome lu le 12/0/07

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici