Date de sortie originale : 23 juillet 2003
Date de sortie en France : 24 février 2006
Visuel Habitant de l'infini (L') tome 14

Contient les chapitres 84 à 91

 

 

Lin est enlevée par des membres de l’Ittoryū, menés pas Taito. Ce dernier ne veut pas s’en prendre à Lin mais il qui doit quand même punir Manji pour tous les membres de l'Ittoryū qu’il a tués. Manji se rend au lieu de rendez-vous, accompagné de Giichi qui décide de le suivre. L’un des collègues de Taito reconnaît Giichi, qui travaille pour Kagimura, chef du Shinbangumi. Wayan Kurishige affronte Manji, avec une lame enduite de kessensatsu, le poison qui empêche la régénération de Manji, tandis que Giichi affronte Kasori Fujiaki. Giichi gagne son combat contre Fujiaki qui lui a toutefois transpercé un bras, Taito va prendre sa relève. Manji subit plusieurs blessures de Kurishige mais il sait que la dose de poison que son ennemi utilise ne lui sera pas mortelle. Il gagne suffisamment de temps pour que les vers le soignent et il tue Kurishige. Pendant ce temps, Taito et Giichi, qui se battaient sur une passerelle, l’endommagent et elle s’effondrent sous eux. Manji retrouve Giichi qui se relève tandis que Taito a été assommé dans la chute. Lin, qui s’était libérée, les retrouve alors.

 

Sōsuke s’entretient avec O-Kane, qui lui annonce que sa maison close, Shichibasho, ne souhaite plus s’associer avec l’Ittoryū au statut trop dangereux désormais. Il rend ensuite visite à Haya pour prendre des nouvelles. Elle lui apprend qu’O-Sei s’est suicidée pour rejoindre son frère mort de la rougeole il y a deux ans.

En ressortant, il tombe sur Makoto qui effectuait quelques commissions. Le jeune homme prend la fuite, poursuivi par Sōsuke. Ce dernier lui dit ne pas vouloir se battre, précisant qu’il se doutait que Makoto était un espion. Makoto dans sa fuite toutefois cherchait juste un endroit loin des regards pour l’affronter. Il et se rue vers lui, mais Sōsuke le tue avant qu’il ait pu porter un coup.

 

Kagimura a reçu une nouvelle mission du premier ministre : retrouver les assistants coupables probables du meurtre de cinq émissaires à Hokkaidō, dans le but certains de les voler.

Il rencontre ensuite Manji venu négocier avec lui. Hyakurin croise Lin, qui attendait à l’entrée de la résidence de Kagimura, et propose de l’accueillir pour patienter.

Un commandant va voir Shira, enfermé dans une cellule et lui indique quatre cibles à abattre dans un ordre précis : trois membres de l’Ittoryū puis un quatrième, à savoir Taito. Ensuite seulement il aura le droit de combattre Manji selon sa requête et de regagner sa liberté. Il a fourni à Shira des « bras » afin de remplacer les siens, en l’occurrence un homme et une femme, enfermés dans la même cellule que lui. Cette dernière est morte, et l’homme est très affaibli, Shira choisit de faire de lui ses nouveaux « bras ».

 

Kagehisa indique à Dōa et Isaku, deux membres de l’Ittoryū que leur survie passe avant tout, mais Dōa et Isaku lui confirment leur volonté de se battre pour son idéal. Le soir, Kagehisa, avec eux, Sōsuke et un autre compagnon, brûlent l’un de leur QG, ils vont devoir faire désormais profil bas.

 

Plus tôt dans la journée Manji et Kagimura commencent leur discussion. Kagimura le questionne à propos de son immortalité, Manji répond vaguement que c’est suite au toucher d’une vieille dame. Kagimura l’attaque ensuite par surprise, voulant vérifier de ses propres yeux. Il voit en effet la plaie de Manji se refermer. Il appelle alors des dizaines de gardes qui encerclent la salle où ils se trouvaient.

Un membre du personnel de la demeure de Kagimura informe Lin que Manji est déjà parti. Elle se rend à la cabane où ils ont déjà logé espérant l’y trouver mais pas de trace de lui. Elle décide alors de partir s’installer à un endroit connu de Manji : le dojo Asano où elle n’était pas rentrée depuis six mois. Dans la nuit, Lin surprend deux personnes veulent venir squatter les lieux qu’ils pensaient abandonnés pour dormir : Dōa et Isaku.

Avis

Un peu inutile et redondant dans l’intrigue, un enlèvement de plus de Lin et ce combat de début de tomes avec Manji, Giichi et Taito (même si ça claque toujours autant niveau pure action). Et je comprends pas pourquoi Giichi n’est pas allé achever Taito, Manji on peut comprendre qu’il ait développé une certaine sympathie mais Giichi n’a pas l’air du genre à donner dans le sentimental (mais bon après tout, on ne connaît pas encore beaucoup sa personnalité, peut-être qu’achever un homme déjà à terre lui déplaît).

La séquence avec Sōsuke était sympa, même si c’est triste finalement que Makoto meurt ainsi. C'est dommage, j'aurais bien aimé connaître un peu plus son histoire.

Et Manji n’a pas été bien malin d’aller se jeter dans la gueule du loup avec Kagimura, il aurait dû exiger une rencontre à l’extérieur au moins pour un lieu plus neutre et ouvert. Certes, Giichi lui a fait croire que Kagimura le voulait comme combattant (Giichi était-il au courant des vraies intentions de Kagimura, c’est peu probable) mais il lui a aussi montré qu’il le ferait tuer s’il refusait, donc le danger était bien réel.

Par ailleurs, je me demande comment Manji et Lin ont fait pour retourner à Edo malgré la douane de Kaga ? Est-ce par l'intermédiaire de Sōri ? Même question pour Kagehisa sa clique, qui ne sont désormais plus dans les bonnes grâces du gouvernement…

 

On va pardonner un tome un peu en deçà, d’autant que la suite va repartir de plus belle ^^

 

Hanoko, le 18/05/2024

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.