Goyô

Goyô

Titre original: 
Sarai-ya Goyou
Auteur(s): 
Genre: 
Drame
Éditeur original: 
Shogakukan
Éditeur français: 
Kana
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2009
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
8
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
204
Prix: 
7,35€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel)

Résumé des tomes

Avis

"Pourquoi j'ai eu envie de découvrir Goyô ? Parce que ça semblait être une histoire de samouraï, pardi ! 

Masa est un rônin qui ressemble à un chien battu. Un rien l'effraie. Pourtant quand il s'agit de se battre réellement, il dégaine vite, et bien. S'il est venu à Edo, c'est pour affermir son caractère, afin d'être de nouveau en mesure de s'employer ensuite chez un daimyo. Il va rejoindre les Goyo, un groupe de malfrats qui tirent leur nom d'une fleur.  

Le dessin de Natsume Ono retranscrit très bien l'apathie de tous ces personnages grâce à l'utilisation minutieuse du feutre. Le rendu est vraiment plaisant. 

Le coeur de l'histoire pour Masa c'est de découvrir le passé des uns et des autres, découvrir leurs motivations, leurs blessures enfouies. Le coeur du manga est donc fait de dialogues entre les personnages. Parfois je me susi perdu en ne comprenant plus qui était qui. Les réglements de compte au sabre sont vraiment très très ponctuels. Ca permet au récit de se relancer. J'aurai quand même aimé que ce soit un peu plus impressionnant. Mais ce ne serait plus dans le ton de l'histoire. Néanmoins, les tomes à venir promettent des réglements de compte... 

Goyô est une série unique, basée sur des antihéros qui passent leur temps à faire la cuisine, à parler et à s'épier. Néanmoins la personnalité, la beauté du dessin et les injections de combats par petites nuances donne tout son intérêt à la lecture. A découvrir." 

Docteur Spider, 3 tomes lus, 20/06/09
Tome 4 : 14/11/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici