Goth

Goth

Titre original: 
Goth
Auteur(s): 
Genre: 
suspense, action
Éditeur original: 
Kadokawa
Éditeur français: 
Pika
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, glacée, en relief
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
220
Prix: 
7,90€

Avis

"Voici un one-shot comme on aimerait en voir plus souvent ! Goth est ce qu'on appelle un seinen pur et dur misant principalement sur la personnalité quelque peu déviante de ses protagonistes.
Graphiquement, c'est super sombre en étant toutefois relativement lumineux. Difficile à expliquer, mais le manga jouit d'une bonne qualité graphique où les ombres ont une place prépondérante. Nombreuses sont les cases principalement noires ou blanches, on joue volontairement sur les contrastes pour accentuer les propres contrastes de la personnalité des héros. Les détails sont nombreux et l'ambiance, gothique au possible, est empreinte d'une espèce de poésie mortuaire. Il faut aimer le style, moi, j'apprécie beaucoup. 

Avec ses tranches toutes noires, le manga donne le ton. C'est sombre, glauque, on navigue en plein milieu morbide. On pourrait se dire, oui, c'est classique, encore une histoire de jeunes enquêteurs sur des crimes ultra sanglants... Et bien, il y a de ça, mais aussi et surtout des héros complètement barges. En effet, que ce soit Yoru ou Itsuki, les deux protagonistes ont un passé peu reluisant et des tendances et envies quelque peu malsaines. Dès les premières pages, le ton est donné : Itsuki est fascinée par Yoru, il aimerait beaucoup la tuer et la découper en morceaux. Ainsi donc, quand on lit le manga, on a qu'une idée en tête : quand Itsuki va-t-il tuer Yoru ? Et Yoru, quand va-t-elle se révéler aussi barrée qu'Itsuki ? Parce que si l'histoire s'axe principalement sur Itsuki, Yoru n'est pas en reste et est toujours au milieu de l'action. D'ailleurs, elle traverse les épreuves sans anicroches, ce qui nous fait penser à son probable côté déviant. Souvent, l'auteur laisse une incertitude aux lecteurs concernant le personnage en action. On les confond, on se fait des films, puis finalement non, c'était pas lui. Je trouve ça génial, mais il faut suivre faute de se perdre. 

Voilà, en bref, un excellent one-shot mêlant crimes sanglants et personnalités disjonctées." 

Dragon de Givre, le 26/06/09, one-shot lu.

Le film : Goth

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici