Golden Boy

Golden Boy

Titre original: 
Golden Boy
Auteur(s): 
Genre: 
Ecchi, humour, action
Éditeur original: 
Shueisha
Éditeur français: 
Dynamic Visions, Tonkam
Date de sortie originale: 
1992
Date de sortie en France: 
1999, 2008
Nombre de tomes: 
10 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (stoppée), 10 (terminée)
Nombre d'éditions en France: 
2, une simple et une grand format
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Rythme de parution: 
Terminée

Avis

"Petite plongée dans le passé avec un manga qui a quasiment l'âge de son héros. Au programme, des historiettes mettant en scène un puceau au grand coeur qui va malgré lui passer à côté de câliner de nombreuses créatures de rêve.
Le premier tome nous pose le protagoniste : il s'agit d'un garçon de 25 ans qui travaille dans tout et n'importe quoi, en vrai nomade. Il cherche toujours à en apprendre plus, notant consciencieusement ses impressions dans un carnet. A chaque étape dans son voyage, il fait la connaissance de jolies femmes, généralement hors de sa portée. Mais pour combien de temps ?
Ce que j'ai apprécié dans ce manga, c'est justement que les femmes présentées ont généralement un fort caractère. Elles ne s'en laissent pas compter, c'est souvent le stéréotype de la femme désabusée qui ne fait plus confiance en l'homme. Leurs aventures en compagnie du héros sont sympa et, pour une fois, ne sont pas un prétexte pour les montrer en petite tenue (sauf exception). Le titre reste très axé ecchi et les situations finissent toujours par tourner autour du sexe. Mais notre héros n'a jamais de chance et, comme un certain Onizuka (GTO (Great Teacher Onizuka)), ne pécho pas.
Bien sûr, nous avons droit à pas mal d'humour potache, mais aussi de bons sentiments, Kintaro étant, malgré les apparences, quelqu'un de très courageux et d'intègre.
Le dessin est plutôt détaillé, il n'a pas trop mal vieilli, sauf peut-être niveau mode vestimentaire et capillaire. La plastique des personnages féminins reste très correcte, pas de proportions abusées, il y transparaît même une certaine sensualité toute en retenue.
Ce qui a par contre vieilli, c'est la technologie présentée dans certaines histoires. La première notamment, met en scène des employées d'une grande entreprise d'informatique. Petit bon de 24 ans en arrière qui picote un peu, du coup.  

Bref, un manga plutôt sympa où se mêlent action, humour et surtout ecchi (mais pas le truc grossier qu'on connaît tant)." 

DDG, le 22/03/16, un tome lu.

Adapté en OAV.
Un autre manga est sorti uniquement au Japon : Golden Boy 2 ~ Sasurai no O-Benkyō Yarō: Geinō-kai Ōabare-hen en 2010.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici