Gloutons & Dragons

Gloutons & Dragons

Titre original: 
Dungeon Meshi (ダンジョン飯)
Auteur(s): 
Genre: 
Heroic-fantasy, aventure, humour
Éditeur original: 
Enterbrain (prépublié dans Harta)
Éditeur français: 
Casterman
Date de sortie originale: 
2014
Date de sortie en France: 
2017 (le 17 mai)
Nombre de tomes: 
5 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette papier mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
8,45€
Rythme de parution: 
Trimestriel

Avis

Après un échec face à un dragon dans l'exploration d'un donjon, un groupe d'aventurier doit faire face à d'autres problèmes. Ayant dû fuir à la hâte, ils n'ont plus leurs affaires et donc plus de vivres. Ils se disent donc qu'ils doivent acquérir une nouvelle compétence pour compenser ça, cuisiner des monstres! Et quand un nain cuistot les rejoint, c'est du tout cuit, ou presque. 

Entre Naheulbeuk, Pokémon et Cooking Papa, voici donc Gloutons & Draons. Pour sûr c'est un manga atypique que nous avons là. On s'attend à une quête épique des personnages, nous aurons une quête gastronomique à la place. Nos héros vont donc progresser à l'intérieur du donjon et capturer différents monstres sur leur passage, étudiant comment les cuisiner. Ce scenario me laisse un sentiment partagé. Au début, j'étais totalement désorientée, ne comprenant pas ce que ce manga voulait raconter. Puis la routine s'installe.
L'idée est assez drôle, mais l'humour du manga manque pour le moment de créativité pour que la sauce prenne. C'est rigolo de voir la précision avec laquelle nous sont décrits les plats que préparent les personnages, sachant que tout est imaginaire. Mais les blagues sont au début trop rudimentaires, trop discrètes. Il faudrait que ce soit vraiment plus saugrenu pour qu'on s'amuse en lisant. Toutefois, au fur et à mesure des pages, la personnalité des personnages s'affirme un peu plus, on a droit à quelques gags sympa. Je parle surtout d'humour car le scenario en soit n'a rien de très prenant et n'est pas vraiment prévu pour. Si le concept décalé de ce manga demeure drôle, il rend cependant la tâche beaucoup plus dure pour engendrer un scenario sympa. Donc c'est bien par la comédie qu'il trouve sa voie.
Le dessin est plutôt cool et soigné. Même si les pages ne sont volontairement pas très détaillées, l'autrice un son petit style et nous propose des planches propres, jolies. Les personnages, qui ne sortent pas de l'ordinaire, ont une bouille sympa. Pour les monstres rencontrés, c'est du classique. 

Sur ce tome un, Gloutons & Dragons semble se chercher un peu. Il en faudra plus pour nous brancher, mais on est curieux quand même de voir comment tout ça va évoluer! 

Hanoko, tome un lu le 26/08/2017

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici