Furari

Furari

Titre original: 
Furari
Auteur(s): 
Genre: 
drame
Éditeur original: 
Kodansha
Éditeur français: 
Casterman, collection Ecritures
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
8 février 2012
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
cartonnée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
212
Prix: 
16€

Avis

"La lecture de Homme qui marche (L') m'avait horripilé, c'était d'un ennui mortel. L'éditeur nous présente Furari comme fonctionnant sur le même principe, mais transposé au début du XIXème siècle. Le pire est-il à craindre ? 

Je ne sais pas si c'est moi qui ai changé ou le type de récit (ou les deux), mais j'ai immédiatement accroché au style de cette oeuvre. Notre héros, cartographe, n'a pas perdu l'habitude de marcher pour mesurer les distances dans la capitale. Il se laisse guider par ses pas, et se surprend lui même de sa destination, plongé qu'il était dans ses pensées et calculs.  

Sa particularité ? Sa capacité à se mettre à la place du cerisier en fleur, de la tortue qui descend au fond de la rivière, de l'éléphant qui traverse Edo,.... ce qui lui-même le surprend !  Au gré de ses marches, il rencontre poètes, peintres, conteurs "en cours de formation", en fait promis à une grande renommée.  

"Hé le chat... je me demande à quoi tu peux bien penser..."

L'air de rien, d'un chapitre à l'autre chacun consacré à une ''rencontre'', il y a quand même une trame de fond : vérifier la longueur d'un méridien. Pour cela il souhaite aller jusqu'à Ezochi (Hokkaido). Sa femme va-t-elle accepter ?  

Comme d'habitude le trait de Taniguchi est très beau. J'ai particulièrement apprécié la planche où l'éclair tombe à côté de lui, il y a un jolie traitement du noir et blanc, ou quand notre personnage se met dans la peau d'une libellule, c'est assez impressionnant, car il/elle vole en tourbillonnant. Enfin, on notera des citations graphiques, notamment l'Aigle volant au-dessus du district de Fukagawa d'Hiroshige. De même le récit est traversé de récitation de poèmes (Bashô...) 

En japonais Furari signifie ''au gré du vent''. Tel est notre héros. Une belle philosophie, une bonne lecture." 

Docteur Spider, 02/03/12

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici