Fleuve Shinano (Le)

Fleuve Shinano (Le)

Titre original: 
Shinanogawa
Auteur(s): 
Genre: 
drame
Éditeur original: 
Shonen Gahosha
Éditeur français: 
Asuka
Date de sortie originale: 
1973
Date de sortie en France: 
14 février 2008
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
détachable
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
220
Prix: 
9,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Qu'est ce que Le Fleuve Shinano ? Le modeste torrent qui naît au sein des alpes japonaises s'étoffe peu à peu en cours opulent, quitte la région du shin'etsu pour couler dans la pleine de l'echigo et enfin se jeter dans la mer du japon. On peut se demander alors de quoi ces quelques ligne sont-elles la métaphore ? Un torrent de larmes, un voyage initiatique ? Comme on le découvrira au fur et à mesure : un peu des deux.  

Effectivement, on peu tirer la métaphore du fleuve dans plusieurs directions.
On va suivre une fille de 16 ans, de bonne famille, qui va connaître plusieurs histoires d'amour successives, et qui va découvrir au fur et à mesure le sceret de s amère.
On départ on pense que le personnage principal est le jeune commis d'une maison, dans laquelle il fait la rencontre de la belle Yukié. On voit que le maître a un fort penchant pour les hommes, et qu'il est également poète à ses loisirs (poèmes que l'on retrouve d'ailleurs au fil des pages, dans les titres de chapitres etc.). Et puis Yukié quitte son bled pour aller dans la ville, pour suivre des cours en pensionnat. On change le décors de tout au tout. Elle va tomber amoureuse d'un jeune prof. Ce qui provoque un scandale dans toute la ville, on accuse "les rouges" etc. Et l'histoire se poursuit encore dans d'autres directions.  

Avec tout ça, on est intrigué et songeur : je me demande où les auteurs veulent nous emmener. D'autre part, voir cette ou ces histoires de "libertinage" me fait me demander s'il ne s'agit pas d'une relecture seventies des années 20 (c'est une hypothèse je ne connais rien de l'époque décrite, mais Kazuo Kamimura a signé d'autres titres dans le même genre qui se passent dans les 70's : Lorsque nous vivions ensemble). En tout cas les personnages se roulent des patins baveux, ça fait bizarre

Ce premier volume a attisé ma curiosité, j'espère avoir l'occasion de lire la suite un de ces jours." 

Docteur Spider, 30/04/10

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici