Dēmokratía

Dēmokratía

Titre original: 
Dēmokratía (デモクラティア)
Auteur(s): 
Genre: 
Drame, science-fiction, thriller
Éditeur original: 
Shogakukan (prépublié dans Big Comic Spirit)
Éditeur français: 
Kaze manga (collection Seinen)
Date de sortie originale: 
2013
Date de sortie en France: 
2015 (le 7 janvier)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple + jaquette glacée brillante
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
de 192 à 208
Prix: 
8,29€
Rythme de parution: 
Terminé (Trimestriel)

Résumé des tomes

Avis

En abordant ce manga, je craignais une énième oeuvre parlant de robots cohabitant parmi les humains à la Astro Boy, Blade Runner et compagnie, impliquant drames sociaux et histoires de ségréagtions en tous genres. Mais c'était sous-estimer Motorô Mase! 

Dēmokratía , c'est une histoire à peine science-fictive qui pourrait parfaitement se passer à notre époque. Deux jeunes chercheurs, à des fins expérimentales, mettent ensemble au point un robot dont les actions seront décidées par une communauté de personnes. Ses membres sont totalement extérieurs à eux, choisis par internet, et ne se connaissant a priori pas entre eux. Leur entreprise rencontre assez vite le succès mais les problèmes auront aussi tôt fait d'arriver...
Dēmokratía monte graduellement en puissance dans son concept jusqu'à atteindre un point de non-retour. Le début est un peu lent, constitué de longues mais nécessaires pour installer le contexte et les motivations de nos deux héros. Motorô Mase nous révèle peu à peu toute l'ampleur que prend le projet Dēmokratía à travers quelques épisodes de relations entre le robot et des personnes dans la rue, pour nous captives définitivement l'attention. De plus, nous découvrons de nombreux personnages pour l'instant au lien uniquement virtuel mais qui seront probablement amenés à se rencontrer. Leur personnalité est plutôt intéressante malgré un ou deux clichés et l'on a hâte de découvrir leur plein potentiel.
Pour l'aspect "regard sur la société" à ce stade, le manga n'est pas dans la satire mais plus dans la projection et l'étude, on voit se profiler les questions de leader et d'effet de masse dans un groupe, qui peuvent avoir des conséquences lourdes insoupçonnées.
Le dessin est de qualité même si je ne suis pas friande du style dirons-nous mainstream de l'auteur. Il fait beaucoup usage de photo intégrée pour créer les décors des cases en extérieur, ce qui ne l'empêche pas en revanche de soigner ses décors intérieurs, faits à la main semble-t-il. Petit bonus sympathique du niveau de l'édition, la couverture réversible du tome un. 

Dēmokratía s'annonce palpitant, Motorô Mase est un auteur plein de ressources. 

Hanoko, deux tomes lus le 14/10/2016

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici