deep sea aquarium MagMell

deep sea aquarium MagMell

Titre original: 
MagMell Shinkai Suizokukan (マグメル深海水族館) - deep sea aquarium MagMell
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie
Éditeur original: 
Shinchosha (prépublié dans Kurage Bunch)
Éditeur français: 
Vega (collection Seinen)
Date de sortie originale: 
2017
Date de sortie en France: 
octobre 2018
Nombre de tomes: 
2 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple + jaquette glacée mat
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
8€

Avis

Les aquariums sont très appréciés des japonais, ayant une grande histoire avec ce qui provient de la mer. Ils sont notamment très représentés dans les fictions romantiques, tel un lieu de rêverie pour les tourtereaux. En poussant le concept encore plus loin, visitez le nouvel aquarium tout au fond de la mer pour observer la faune sous-marine dans son environnement naturel! Accessible par un train sous-marin, le tunnel sous la Manche n'a qu'à bien se tenir. 

Nous découvrons cette prouesse technique qu'est cet aquarium à travers le regard d'un passionné de créatures marines qui y décroché un poste... dans le service de nettoyage des lieux. Cependant, au gré de certains échanges avec des visiteurs ou des collègues, il parvient à se faire remarquer par ses connaissances et son engouement. C'est ainsi qu'il ne tarde pas à rencontrer le directeur lui-même, devenu une célébrité très appréciée et que de fil en aiguille, il pourra évoluer et avoir la chance de côtoyer de plus près ces animaux qu'il admire.
Pour sûr, qui aurait cru qu'un manga parlant d'un homme de ménage dans un aquarium aurait pu être si plaisant à lire? Et pourtant, MagMell nous propose une immersion émerveillante à la découverte d'un monde auquel le grand public n'a accès que via des documentaires. Cela en compagnie de personnages a priori simples mais dont l'enthousiasme demeure très communicatif. Chaque chapitre nous propose de découvrir un animal, tout en parsemant des éléments de scenario qui donnent envie de connaître un peu mieux les personnages.
Je n'ai guère trouvé d'information (en français ou anglais) sur l'autrice, il semble que cela soit l'un, si ce n'est le, de ses premiers mangas. On voit que le trait demeure perfectible et pas toujours adroit dans la pause des personnages, mais elle parvient à créer un vrai univers, avec son style à elle. Je suis particulièrement fan de la fabuleuse illustration se poursuivant sur plusieurs pages. Le dessin des animaux est très chouette.
La seule chose qui me chiffonne dans ce manga est le côté trop idyllique. Surtout quand le héros entre en contact avec des pêcheurs. Ceux-ci témoignent un grand respect de la nature, alors que l'on sait que la majorité de pêcheurs japonais s'assoient pas mal sur l'écologie et les règles afin de chasser notamment les requins pour leur aileron. Enfin, ce manga a pour but de nous faire rêver, non pas de dénoncer quoi que ce soit. 

J'ai des doutes sur ce que ça donnera sur le long terme, mais ce premier tome est une petite perle à lire.  

Hanoko, tome un lu le 08/10/2018

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici