Danzaisha Tetragrammaton Labyrinth

Danzaisha Tetragrammaton Labyrinth

Titre original: 
Danzaisha Tetragrammaton Labyrinth
Auteur(s): 
Genre: 
Policier, Magie noire
Éditeur original: 
Wani Books
Éditeur français: 
Doki Doki
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
Janvier 2008
Nombre de tomes: 
6 (termibé)
Nombre de tomes sortis en France: 
6
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
papier glacé
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Une pure tuerie c'est tout ce que j'ai à dire! On navigue entre magie noire et combat sanglant le tout à l'époque d'un Londres de Jack l'éventreur... Ambiance obscure à souhait!
Les dessins sont super jolis. Les deux héroïnes ont un style très gothic lolita. Les visages sont très expressifs et les traits sont fins. Rien que la couverture est très soignée ce qui vous laisse présager du reste...
Côté histoire on est à Londres avec ses rues pavées, son brouillard épais et toute l'ambiance qui va avec. Au début on sait pas trop à quoi s'attendre puisque ca commence dans une église avec une nonne tout ce qu'il y a de plus normal et une petite fille de 12 ans qui a l'air pure et innocente. Mais à la tombée de la nuit la nonne est armée jusqu'aux dents et la petite se trimballe avec une faux telle la mort errant à la recherche de sa proie. Nos deux héroïnes se battent en fait contre des forces obscures qui ont décidé de s'en prendre aux londoniens. On se retrouve vite devant des esprits difformes et hideux, des combats sanglants où la petite se fait décapiter, écarteler et j'en passe. Le ton est donné! La lecture ne sera pas de tout repos!
Mis à part ce côté de l'histoire on a aussi pas mal d'énigmes résoudre: qui est cette petite fille? Pourquoi est-elle immortelle? Quel est le lien qui l'unit à la nonne? Autant de questions qui, à la fin du premier tome restent encore sans réponses et c'est tant mieux. L'auteur sait garder son lecteur en haleine.
Un manga prometteur à condition que l'auteur tienne le rythme! A suivre de près!" 

Lalie, un tome lu, 27 décembre 2007

"Danzaisha, reprend des types de personnages classiques : les bonnes soeurs en guise d'héroïnes, le vieux flic roublard, pour le transposer au Londres du XIXème siècle. 

Plus précisément on a une nonne qui manie la magie et les armes à feu, et une fille sans âme donc immortelle qui manie la faux. A elles deux, elles affrontent tout un tas de démons, donnant lieu à des scènes gores bien trouvées. Assez rapidement, la série sort de ces petits cas isolés pour nous plonger dans une longue trame où l'équipe s'agrandit, on plombe dans le passé des héroïnes, afin de mieux illustrer leur destinée.
Les filles sont en froufrou, façon gothique lolita, et entretiennent une relation quasi fusionelle, qui pour le lecteur s'apparente à du lesbiannisme. En bref on est pas loin du fanservice.
Le dessin est pas mal du tout, même si je trouve le design un poil trop rond.  

Un manga d'action gothique de bon augure." 

Docteur Spider, cinq tomes lus, 25/02/10

 

lalie870

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici