Courrier des miracles

Courrier des miracles

Titre original: 
Kuusou Yuubinkyoku (空想郵便局)
Auteur(s): 
Genre: 
tranche de vie, fantastique
Éditeur original: 
Mag Garden (prépublié dans Beat's)
Éditeur français: 
Komikku
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
8 juin 2017
Nombre de tomes: 
3 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
3
Nombre d'éditions en France: 
1
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
7,90€
Rythme de parution: 
trimestriel

Avis

Vous connaissiez le classique Gantz, où des gens trouvant la mort se retrouvent projetés dans une chasse à l'alien sans pitié? Eh bien ici, un garçon entre la vie et la mort devra distribuer des colis bonheur!  

Le concept de ce manga me plaît beaucoup. Ce n'est pas si courant qu'un manga repose sur une histoire axée sur idée positive, alors que souvent, on fait dans du tape à l'oeil de violence et de macabre pour avoir de l'impact. Notre héros aura des missions de distribution de paquets surprises à des personnes bien vivantes, lui-même ne sait ce qu'ils contiennent, seulement qu'ils apportent un portion de joie, qu'importe l'envergure. Et il va se heurter à des soucis: chaque livraison a un temps limité et il doit gagner la confiance des destinataires qui ne vont pas toujours accepter des colis impromptus d'un expéditeur inconnu. C'est donc assez rigolo à lire grâce aux interactions entre Makoto et les autres personnages. Le manga apporte aussi des éléments de réflexion intéressants sur le sens de son existence, sans nous prendre la tête dans des discours pompeux interminables ou juste trop solennels. L'ambiance reste assez légère. À travers ces thématiques, on rencontre divers personnages assez bien traités, même s'ils n'ont pas non plus une psychologie très profonde. Le héros lui-même évoluera aussi à leur contact.
À cela on ajoute un dessin tout à fait convenable et pile poil ce qu'il faut pour le genre de manga. Les pages sont très détaillés, assez soignées. Ce qui contraste un peu avec le visage des personnages dessiné presque à la va-vite on dirait. J'apprécie le fait de ne pas magnifier les personnages, mais j'aurais quand même préféré un peu plus de minutie. 

Avec seulement trois volumes, je pense que le manga ne laissera pas la place à l'ennui. En tout cas, ça vaut le coup de le découvrir. 

Hanoko, un tome lu le 23/04/2018

D'autres facteurs hors du commun: Hell's angel delivery man Banya.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici