Chenille (La)

Chenille (La)

Titre original: 
Imomushi
Genre: 
Drame, eroguro
Éditeur original: 
Enterbrain
Éditeur français: 
Lézard Noir
Date de sortie originale: 
2009
Date de sortie en France: 
2010
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1, grand format
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
150
Prix: 
10€

Avis

"Un Eroguro qui avait échappé à ma vigilance vient enfin de tomber entre mes mains. Il s'agit de La Chenille, sorte de conte pour adultes.
L'histoire est dramatique : une épouse voit revenir son cher et tendre mari en pièces. Elle va devoir s'occuper de cet homme-tronc malgré son dégoût. Tokiko, bon gré mal gré, finit par trouver une compensation. Perverse, son époux blessé va devenir l'objet de ses tristes fantasmes. Et ils iront de plus en plus loin...
Vous l'aurez compris, ce manga n'est pas à mettre devant toutes les paires d'yeux. Le sexe et la violence sont omniprésents et non censurés. C'est un huis clos dérangeant où une épouse profite du handicap de son mari pour s'adonner à ses pires perversions, presque en toute quiétude. J'ai été surprise de la puissance des sentiments des protagonistes. Violence et amour se côtoient, tout comme le dégoût et la fascination. Tokiko paraît enchaînée à la triste condition de son époux handicapé. Elle fait face en trouvant refuge dans la luxure, usant et abusant de son mari. La relation est clairement perverse, et la fin tragique. On voyait mal cette histoire se terminer autrement.
Le dessin est superbe. Très réaliste, très détaillé, c'est un véritable plaisir pour les yeux. A ceci près, bien sûr, que l'effet dérangeant en est décuplé. Ecoeurement et fascination font ici bon ménage, mais certaines scènes sont difficiles à supporter. Et, pour une fois dans un Eroguro (parmi ceux que j'ai lu bien sûr), très peu d'éléments fantastiques. Tout ce qui se passe pourrait bel et bien arriver, dans le sillage des horreurs de la guerre. L'histoire semble se dérouler au début du XXème siècle, mais je me trompe peut être.  

Bref, un très bon seinen, un conte pour adultes, violent et décadent. Pervers au possible." 

DDG, le 10/06/2014, one-shot lu.

D'autres Eroguro : Anamorphosis, Île Panorama (L') ou encore Carnets de Massacre.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici