Champ de l'arc-en-ciel (Le)

Champ de l'arc-en-ciel (Le)

Titre original: 
Nijigahara Holograph
Auteur(s): 
Genre: 
Drame, psychologique
Éditeur original: 
Ohta Publishing
Éditeur français: 
Panini manga
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
09 Octobre 2008
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
295
Prix: 
15 euros

Avis

"J'adore vraiment l'oeuvre d'Inio Asano, qui jusque là était traduit par Kana. La licence de Nijigahara Holograph par panini a donc été une première surprise.  

Commençons par dire un mot de l'édition, qui est plus grande que la normale (17x24) : les planches sont bien scannées, et bien découpées, et la couverture est en relief (les espèces de roseaux). Un bon point pour Panini. Même si l'édition coûte 15 euros, c'est un bon rapport qualité-prix (le manga fait 300 pages).  

Inio Asano nous livre à nouveau un récit léché. Au lire des premiers chapitres on fait le lien entre la vie de jeunes adultes et des traumatismes qu'ils ont connu dans leurs enfance. On suit donc l'histoire d'Arié Kimura (passé) qui est dans le coma. Komatsuzaki, petit caid quand il était gosse, paumé aujourd'hui, et Suzuki, gosse à lunettes qui s'était jetté du toit de sa précédente école et qui est complètement insensible à la vie.  

Plus on avance dans l'histoire et plus ça devient complètement morbide, déliquescent, je sais que je vais trop kiffer ^^ L'univers est malsain. Tous les personnages ont baissé les bras face à l'horreur ordinaire (viol pédophile, harcèlement scolaire, meurtres). Tous sont traumatisés, ont des comportements de serial killer. Asano nous décrit une compilation de faits divers, qui se trouve derrière chaque individu. C'est bien noir. Mais ce n'est pas la réalité. Je ne sais pas si c'est la réalité pour Asano. 

Comme les titres précédents, Nijigahara Holograph est finement construit, avec tout une dialectique passé-présent (les chapitres alternent), qui nous nous en apprend plus sur les personnages, leur identité au fur et à mesure. Pour situer l'oeuvre dans sa carrière, Inio Asano a commencé avec des recueils d'histoires courtes (Monde formidable (Un), Quartier de la lumière (Le)) se passant dans la même ville avec des constructions narratives tarabiscotés. Puis en 2006, un récit complet en 2 volumes (Solanin). Dans la foulée ou en parallèle, vient le Champ de l'arc en ciel, où on suit les élèves d'une même classe et les profs à différents moments de leur vie. Bref un mélange de ces deux styles précédents. On quitte aussi le monde des post-ado loosers, pour rester tout de même en marge : selon moi, c'est une kyrielle de faits divers mis bout à bout, que l'auteur monte en épingle. C'est marginal dans la vie de tout un chacun, mais l'auteur le place au centre pour faire parler notre quotidien : au Japon, l'hijime est un processus de construction identitaire central, qui est loin d'être bon pour le mental des individus. 

Nijigahara Holograph c'est du lourd, c'est sinistre à souhait, mais c'est aussi cathartique. Ca nous ouvre les entrailles et celles du Japon. Un excelent thriller psychologique, sans complot." 

Docteur Spider, lu une fois pour commencer, 03/09/09

Docteur Spider

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici