Café Dream

Café Dream

Titre original: 
Café Dream
Genre: 
Tranche de vie
Éditeur original: 
Houbunsha
Éditeur français: 
Doki-Doki
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2009
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple, glacée
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
208
Prix: 
8,95€
Rythme de parution: 
terminé

Résumé des tomes

Avis

"Avant de commencer à donner mon avis, sachez que je n'ai eu entre les mains que le tome 4, soit l'avant-dernier tome. Ma critique sera donc à lire avec cette information en tête.
Café Dream est un manga original sur le café. On suit des spécialistes dans le domaine, on les voit évoluer dans leur travail et aider les autres à apprécier le café comme ils l'apprécient. Si tous les tomes sont comme le 4, et je pense que oui, ils se découpent en plusieurs petites histoires présentant les déboires d'hommes et de femmes d'horizons divers. Sasuke et son goût pour le café les aidera d'une manière fort originale et dans un but purement passionné. Ajoutez à cela une femme qui courtise ouvertement Sasuke, et une autre courtisée par Ryû, en vain. La mouture finale sera donc "café, commerce et amour".
Bien que je n'aime pas le café et que son histoire ne m'intéresse guère, les auteurs ont réussi à me faire accrocher aux histoires des personnages pourtant assez plats. On nous présente diverses facettes du café, que ce soit au niveau de la récolte, du traitement qu'on inflige au grain ou du commerce équitable. Chaque chapitre est entrecoupé d'une page explicative sur un des points abordés dans le chapitre. On en apprend davantage sur le café brésilien, sur le café indien, ou encore sur les cafetières. Très intéressant pour celui qui est curieux, les autres fermeront rapidement le manga.
Graphiquement, je ne trouve pas ça très abouti, les visages sont assez laids, les bouches sont sur-dimensionnées. Les personnages féminins se ressemblent parfois (je m'y perds entre Kaori et Azusa) et manquent de charisme. Mais à côté de ça, les décors sont sympa et le rendu des ustensiles pour le café est criant de vérité. Les auteurs ne pouvaient peut-être pas faire quelque chose de beau partout... 

Voilà, en bref, un manga sur le café, c'est original et intéressant." 

DDG, le 12/12/09, tome 4 lu.

"J'aime bien le café. Je n'en bois que depuis quelques années (depuis que j'ai appris à faire le tiramisu je crois), mais je me suis rendu compte que ça me provoquait des maux d'estomac et que ça m'excitait trop, du coup je n'en bois que pour les grandes occasions. Ainsi cette série est un supplice, avec ces mille façons de préparer le café (au citron, au lait de soja beurk beurk)
Il s'agit à chaque fois de trouver LE café adapté aux besoins du client (un hôtel, un restau tradi, un malade qui a besoin d'une boisson revigorante). Du coup notre héros fait des mélanges, crée des trucs...
A ceci se couple une histoire de Roméo et Juliette, un venant de la famille du thé, l'autre du café, c'est bête comme chou comme ficelle mais ça prend ^^ En général, les personnages sont drôles, surtout les relations parents/enfants, ou café/thé.
Entre chaque chapitre une "pause café" qui nous donne des explications. 

Une lecture qui donne soif, et envie de se retrousser les manches pour nous aussi s'éclater avec le café. Une oeuvre réussie." 

Docteur Spider, deux tomes lus, 06/02/09

Pour voir le café sous un autre angle : La Mosca.
Pour d'autres arts de la table : Gouttes de Dieu (Les).

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici