Brave10

Brave10

Titre original: 
Brave10
Auteur(s): 
Genre: 
Action, historique, fantastique, aventure, ecchi
Éditeur original: 
Media factory
Éditeur français: 
Panini manga
Date de sortie originale: 
2006 (5 octobre) pour la prépublication, 2007 (23 mars) en volume reliés
Date de sortie en France: 
2009 (Juillet)
Nombre de tomes: 
8 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
8
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
Souple + jaquette glacée souple
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
188
Prix: 
8,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

Après avoir regardé l'anime adapté Brave10 qui m'avait laissé une impression mitigée, je m'attaque au manga original. Il n'est pas rare que des adaptations moyennes voilent une oeuvre originale bien meilleure. C'est globalement le cas pour Brave10, j'ai trouvé le manga bien mieux que l'anime.
Le scenario demeure similaire, ainsi que le rythme auquel avancent les choses. Une jeune fille possède un pouvoir mystérieux, tous les siens ont été tués et elle est poursuivie. Elle se mettra sous la protection du seigneur Sanada Yukimura et de ses guerriers. L'histoire ne tape pas vraiment dans l'original, les scènes s'enchaînent et les différents personnages introduits de manière plutôt expéditive. On a de bons combats, une belle brochette de personnages variés. Le récit est très dynamique, peut-être un peu trop mais on suit sans mal. L'auteure nous sert sa propre interprétation de la légende des Dix Guerriers de Sanada. Jusque là, cela semble identique à la version animée de Brave10 sauf que la légère nuance dans la personnalités des personnages rend le manga nettement plus accrocheur.
À commencer par Isanami qui apparaît moins cruche et plus coquine que dans l'anime. À l'inverse, Saizô Kirigakure se prend moins au sérieux et blague même de en temps. Chacun des personnages est légèrement mieux réussi, influant sur les dialogues qui s'en trouvent donc plus drôles. Le manga contient du second degré voire de l'auto-dérision par moment. Le scenario demeure très similaire mais tous ces détails font toute la différence qui font de ce manga Brave 10 une très bone surprise.
Graphiquement, Brave 10 dispose d'un trait très nerveux et dynamique que j'aime beaucoup. L'auteure fait preuve d'un style qui lui est bien propre qui ne ressortait pas vraiment dans l'anime malheureusement. On pourra reprocher que les combats sont trop brouillons contrairement aux combats très soignés dans l'anime. L'action est difficile à suivre alors qu'on voit bien que l'auteure travaille la composition de ses pages pour les rendre très vivaces et audacieuses. Mais franchement, le manga est vachement punchy, j'adhère! 

Bref, Brave 10 est un manga d'action et ninja qui déménage bien. Si vous avez entendu parler de l'anime correspondant, laissez tomber pour lire le manga qui vaut bien plus le coup. 

Hanoko, tous les tomes lus, courant juillet 2012

À savoir qu'une autre série nommée Brave 10 S faisant suite à ce manga est en cours de publication au Japon. 

Si vous êtes curieux d'en savoir plus sur les strips en quatre cases disponibles en fin de volumes de Brave 10, sachez qu'ils portent le nom de Tono to Issho

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Brave10 / Brave10 (Seinen)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici